NEWS BASKET BEAFRIKA

NEWS BASKET BEAFRIKA

Le portail basket de référence à l'international


Pascal Siakam achève Sacramento dans le money-time

Publié par NBB sur 9 Mars 2020, 08:51am

Catégories : #NBA, #Toronto Raptors, #Sacramento Kings

Auteurs d'un excellent 4e quart-temps, Pascal Siakam et les Raptors ont eu le dernier mot face à des Kings accrocheurs (118-113).

Auteurs d'un excellent 4e quart-temps, Pascal Siakam et les Raptors ont eu le dernier mot face à des Kings accrocheurs (118-113).

Si Kyle Lowry et Norman Powell ont terminé avec 30 points ou plus, le Camerounais (23 points) a été le plus en vue dans les dernières minutes pour arracher la victoire à Sacramento (118-113).

Et à la fin, ce sont les champions en titre qui gagnent… Sur le parquet de Sacramento, les Raptors ont fait parler leur expérience pour arracher une victoire ô combien compliquée, à l’issue d’un « money time » hyper disputé. Une fin de match logiquement serrée car aucune des deux équipes ne s’était vraiment détachée au score plus tôt.

Alors que certains titulaires comme Harrison Barnes ou Bogdan Bogdanovic se montrent discrets ce soir, les locaux s’appuient principalement sur les attaques du cercle d’un De’Aaron Fox bien plus concentré sur la finition que la création. En plus du double-double de Nemanja Bjelica, le meneur des Kings reçoit le soutien de quelques hommes du banc inspirés.

Sacramento domine à l’intérieur
À l’image d’un Kent Bazemore lui aussi très attiré par le cercle, auteur d’un dunk autoritaire dans le trafic au cœur du troisième quart-temps. Ou d’Alex Len toujours opportuniste en attaque qui est parvenu à maintenir son temps de jeu malgré le retour de Richaun Holmes. Dominateurs au rebond et aux points inscrits dans la raquette (60 à 36), les Kings peinent en revanche à contenir l’adresse extérieure adverse.

En virant de la plus courte tête possible à la pause (50-51), Toronto fait bien d’insister, dans le troisième quart-temps, sur ce corner gauche : Norman Powell, OG Anunoby puis Pascal Siakam sanctionnent tous de ce spot ! Cette belle adresse lointaine, conditionnée par un bon jeu de passe, permet à Toronto de creuser le seul écart significatif de la rencontre (58-69).

Aussi bien à l’aise de loin que dans ses agressions du cercle, Norman Powell est le fer de lance de cette attaque canadienne, qui enregistre par ailleurs le retour de Marc Gasol ce soir. Dans l’ultime quart-temps, c’est Kyle Lowry, auteur de la ligne de statistiques la plus propre du match, qui monte en puissance. Inspiré lui aussi de loin, le meneur inscrit 13 de ses 30 points dans cette période.

Siakam arbitre le duel Lowry – Fox
Il faut bien cela pour tenter de maintenir à distance ces Kings parés à en découdre dans le « money time ». En particulier De’Aaron Fox. Kyle Lowry rentre un gros tir primé à trois minutes du terme ? De’Aaron Fox lui répond dans la foulée derrière l’arc (102-103). Pascal Siakam part en « drive » ? De’Aaron Fox répond encore à 3-points ! S’ils parviennent à se maintenir à une possession dans cette fin de match de haut rang, les Kings ont un souci : ils ne parviennent pas à réaliser de stops.

Et notamment devant l’homme fort de cette fin de partie, Pascal Siakam. Auteur d’un « stepback » improbable derrière l’arc, l’ailier découpe à plusieurs reprises la défense adverse. Et certaines prises à deux ne l’empêchent pas de nuire, puisqu’il termine en scorant 11 de ses 23 points… dans les trois dernières minutes. Sacramento a encore deux cartouches pour égaliser mais De’Aaron Fox est cette fois trop court, et Nemanja Bjelica ne fait pas mieux qu’un « air ball ».

Troisième victoire de suite des Raptors (45v – 18d) qui en terminent avec le « road trip » dans l’Utah la nuit prochaine. Les Kings (28v – 36d) accueillent les Pelicans mercredi, dans un match potentiellement capital pour maintenir l’espoir de playoffs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Articles récents