obradovicyeni1.jpg

En avril dernier, Zeljko Obradovic laissait une porte ouverte à la NBA. Finalement, le coach légendaire serbe semble l’avoir fermée. Alors qu’il a pris en main le Fenerbahce cet été, il est revenu à la télévision grecque sur l’approche surprenante des franchises américaines.

 

« Il y a eu des rumeurs l’été dernier et deux équipes ont appelé des agents, mais pas moi directement. Des équipes NBA voulaient m’interviewer mais je réserve ça aux journalistes. S’ils veulent me parler, il faut déjà venir me voir. Et puis ils savent déjà tout de moi. De quoi d’autre parler ? Savoir si je suis prêt ? Si je connais mon boulot ? C’est étrange ».

 

Vainqueur de huit Euroligues à la tête du Partizan Belgrade (1992), de Badalone (1994), du Real Madrid (1995) et du Panathinaikos (2000, 2002, 2007, 2009, 2011), Zeljko Obradovic pense avoir assez prouvé dans sa carrière d’entraîneur pour ne pas avoir à passer d’entretiens préalables avant une éventuelle embauche.

 

Il estime d’ailleurs être tout à fait prêt à coacher en NBA, comme beaucoup d’autres coaches européens. Le technicien serbe a forcément raison quand on connait le palmarès de l'homme en compétitions internationales y compris en clubs, cela ne fait aucun doute qu'il fait parti du Top 10 des meilleurs coachs de tous les temps sur le plan mondial.

 

 

 

 

Retour à l'accueil