candace-parker-ballpose.png

 

Depuis le début de saison WNBA, Los Angeles semble revivre, elle le doit en partie à Candace Parker qui a réalisé une grande première partie de saison.

 

Et surtout elle semble pour l'instant épargnée par les blessures. Elle n'a pas joué de saison complète depuis son année rookie en 2008. Entre sa maternité et les blessures, elle a du temps a rattraper. Repositionnée à temps plein au pivot cette année, elle semble aussi être devenue plus complète. Retour sur le parcours d'une joueuse exceptionnelle.

 

Énorme star universitaire chez les Lady Vols du Tennesse, elle est draftée par les Sparks en 2008. Son impact est immédiat et elle est élu Rookie of the Year et MVP de la saison. Elle reste la seule joueuse à avoir réussi cet exploit.

 

La suite de sa carrière est plus compliqué pour des raison à la fois sportives et personnelles. La première raison est la naissance de sa fille Lailaa en Mai 2009, qui lui fit rater une partie de la saison. En 2010, elle ne joue que 10 matchs à cause des blessures.

 

12 wnt clinic parker kids dribble 071412 300

 

La saison dernière rebelote, une petite vingtaine de match seulement. Los Angeles s'effondre sans elle. Sa blessure à tout de même permis aux Sparks de récupérer le premier choix de draft : Nneka Ogwumike. L'entente entre les deux joueuses semble plutôt bonne.

 

Sa carrière Européenne à Ekaterinburg n'est pas des plus brillantes, malgré un effectif ronflant. Elle n'a par exemple jamais réussi à accrocher l'Euroleague à son palmarès malgré plusieurs participations au Final Four.

 

La nouveauté pour elle c'est ce poste 5 qu'elle occupe désormais à plein temps, son mètre 96 s'y prêtant très bien et surtout à 26 ans elle semble au sommet de son art. Si elle continue sur sa lancée, elle devrait hériter du titre de MVP pour cette saison 2012.

 

 

Mais avant même de penser au titre de MVP, Candace à un autre titre à aller chercher, celui de championne Olympique. On se souvient qu'il y a deux ans elle avait manqué la campagne au Championnat du Monde pour une blessure à l'épaule. Cette année, elle est revancharde au sein de Team USA, grandissime favori pour la médaille d'Or.

 

Vous l'aurez compris, si elle reste en bonne forme, Candace Parker risque de marquer cette saison de son empreinte et se rapprocher encore un peu plus des légendes de la WNBA. 

 

 

 

 

Source: Lucien de Inside Basket

 

 

 

 

 

 

 

 


Retour à l'accueil