maya_trophy1_640_101013.jpg

Minnesota Lynx – Atlanta Dream : 86-77 (3-0)

 

C’était inéluctable. Malgré un joli baroud d’honneur, jamais le Dream d’Atlanta n’a pu contester la supériorité des Lynx, de loin la meilleure équipe de cette saison 2013. Atlanta était pourtant entré dans son match avec l’énergie du désespoir, prêt à combattre jusqu’au bout.

 

Mais l’improbable Janel McCarville (10 points et 4 passes) allait planter les premières banderilles, permettant aux Lynx de prendre les commandes d’entrée de jeu (13-3, 6ème). Atlanta ne cessera par la suite de courir après le score pour souvent faire jeu égal avec les Lynx, grâce notamment à Erika De Souza (12 points et 9 rebonds) à l’intérieur dans un premier temps, puis avec l’aide de ses feux follets sorties du banc, Alex Bentley (18 points et 6 passes), Tiffany Hayes (20 points et 5 rebonds). Mais le Dream avait besoin d’un leader et n’a jamais pu le trouver.

 

101013-moore-layup-626.jpg

Angel McCoughtry a eu quelques bons moments mais traversa la plupart du match tel un fantôme (14 points à 5/14 et 6 balles perdues), frustrée par son manque de réussite et surtout de discernement. Elle a largement perdu son duel face à Maya Moore, une nouvelle fois intenable (23 points) et logiquement élue MVP des Finales. Ses compères Seimone Augustus (14 points) et Lindsay Whalen (13 points et 6 passes) n’ont pas été en reste, tout comme Rebekkah Brunson (15 points et 12 rebonds), encore très précieuse dans le combat intérieur.

 

Minnesota remporte donc son 2ème titre en 3 saisons, après l’avoir abandonné pendant un an au Indiana Fever. Avec la jeunesse de son effectif, la franchise de Glen Taylor (également propriétaire des Timberwolves en NBA) pourrait bien construire une dynastie à même de régner sur la ligue pendant un bout de temps.

 

 

team_hug1_640_101013.jpg

 

101013-lynx-626.jpg

 

628x471.jpg

 

101013-mccoughtry-dejected-626.jpg

 

 

 

Retour à l'accueil