maya_steal_640_100613.jpg

Atlanta Dream – Minnesota Lynx : 59-84 (0-1)

 

Un an après leur déconvenue en Finale WNBA, les Lynx du Minnesota ont souhaité marquer leur territoire d’entrée de jeu. Et ce fut chose faite avec une large victoire qui n’a souffert d’aucune contestation, dès les premiers échanges. Portées par une défense extrêmement agressive, les filles de Cheryl Reeve ont également connu un départ en fanfare sur le plan offensif. Maya Moore (23 points à 10/16 aux tirs et 7 rebonds) puis Seimone Augustus (19 points à 9/15) ont assuré la marque à tour de rôle, avec l’aide d’une Monica Wright très précieuse en sortie de banc (20 points à 9/14 et 5 rebonds en 23 minutes seulement).

 

En face, très peu de solutions ont émergé pour Fred Williams. Erika De Souza (10 points et 7 rebonds) et Aneika Henry (14 points et 14 rebonds) ont surnagé par séquences dans la peinture, mais le Dream a beaucoup souffert à l’extérieur. Jasmine Thomas (9 points à 3/15 aux tirs) a déchiré et Angel McCoughtry a livré une partie abominable (17 points à 6/24 aux tirs et 5 balles perdues pour -1 d’évaluation globale).

 

100613_mccoughtry_626.jpg

Enferrée dans la défense des Lynx, la superstar du Dream a forcé la plupart de ses tirs, cherchant constamment des coups de sifflet qui n’interviendront quasiment jamais. Elle devra retrouver son adresse et impliquer un peu plus ses partenaires pour espérer inverser la tendance mardi.

 

Même si le score final est sévère, Minnesota devra encore gagner un match sur son terrain pour se rendre avec Géorgie avec sérénité. Le Game 2 est programmé mardi soir, dans le Minnesota.

 

 

 

Retour à l'accueil