beal_670_bkn_121813.jpg

Les Wizards de John Wall (21 points 6 passes 4 rebonds) ont mis fin à une série de 3 victoires des Nets cette nuit en l’emportant 113-107 au Barclays Center. Le meneur de Washington a été crucial et auteur d’une très bonne défense sur Deron Williams (15 points et 13 passes) dans les moments chauds du match.

 

De retour de blessure, Nene apporte 17 points tandis que Trevor Ariza et Bradley Beal marquent chacun 15 points. Le remplaçant de luxe Paul Pierce rend sa meilleure copie offensive de la saison avec 27 points (10/12), Brook Lopez inscrit 22 points après deux matchs d’absence et Joe Johnson marque 20 points. Les Nets shootent à un très bon 53% mais les Wizards et leurs 7 joueurs à au moins 10 points plus leurs 12 3-points inscrits feront la différence.

 

Washington rentre 7 de ses 9 premières tentatives à 3-points pour rapidement prendre 11 points d’avance même si les Nets ne comptent que 2 points de retard 30-28 après un quart-temps. Les Wizards reprendront ensuite 10 points d’avance en fin de première mi-temps mais comme précédemment, Brooklyn se rapproche à 59-53 à la pause. John Wall décidera d’arrêter ces mini comebacks alors que Washington mène de 12 points à 5 minutes de la fin. Wall vole le ballon dans les mains de Williams et trouve un lay-up, 99-93. Williams remet les siens sur les rails 101-100 mais Bradley Beal plante de loin et ça fait 106-100 avec 1″08 à jouer.

 

La 6e faute de Kevin Garnett permet à Nene d’inscrire deux lancers-francs mais Williams inscrira ensuite 4 points consécutifs. À 109-104, il attaque le panier mais Wall le contre et Martell Webster se charge de tuer le match sur la ligne.

 

 

 

 

Retour à l'accueil