beal_670_bkn_110813.jpg

Si les playoffs commençaient demain, Washington serait qualifié en 8e et dernière place tandis que Brooklyn passerait à la trappe ! Haha, le début de saison ! N’empêche que les Wizards n’ont rien lâché hier dans un match serré jusqu’au bout pour s’imposer chez eux 112-108 après prolongation (merci Nene).

 

À égalité parfaite à l’issue du troisième quart-temps (73-73), les deux équipes se rendent coup pour coup dans la dernière période, qui se termine elle-même par un match nul 26-26 grâce à une petite claquette miracle de Nene dans les dernières secondes du match. En prolongation Bradley Beal confirme son énorme match et termine meilleur marqueur de la rencontre avec 29 points à 11/20 mais c’est Trevor Ariza qui a fait pencher la rencontre sur un shoot à trois points à 40 secondes du terme qui a mis les Wizards définitivement en tête. John Wall fait le boulot et distribue bien le jeu avec 17 points et 14 passes. À l’intérieur, Nene (20 points à 8/12 et 8 rebonds) et Marcin Gortat (15 points à 6/11 et 12 rebonds) font un chantier face à un Brook Lopez (23 points à 10/14) efficace mais trop seul (et avec seulement 5 rebs).

 

La grosse déception côté Nets vient surtout des vétérans Paul Pierce et Kevin Garnett qui bien que leur temps soit limité (respectivement 26 et 23 minutes dans ce match), combinent pour une incroyable maladresse aux tirs avec 3/16 à eux deux (1/5 pour Pierce et 2/11 pour Garnett). Le banc aura beau élever son niveau de jeu avec 3 joueurs remplaçants à 10 points ou plus, les Wizards s’imposent après que Wall et Beal aient assuré les 4 derniers lancers du match.

 

 

nets-vs-wizards.jpg

 

 

 

Retour à l'accueil