108673_81_111991_81.jpg

Ce n'est plus un secret, le Palau Blaugrana du FC Barcelone Regal est devenu en quelques années le vératable jardin de la star centrafricaine Romain Sato. Souvent redouté par le Barça, cet ancien catalan pourrait tout faire basculer cette saison en emmenant Valence vers la plus haute marche de la Liga Endesa. Valence et le Barça sont désormais à égalité dans la série (2-2). La 5e manche sécisive aura lieu à la Fonteta de Valence, et les coéquipiers de Sato partent favoris pour rejoindre le Real Madrid en finale.

 

Laissé au repos par le coach Vélimir Perasovic lors du match 3 des demi-finales du championnat espagnol en raison d'une blessure, l'ailier centrafricain de Valence Romain Sato a fait son grand retour hier soir en guidant les siens vers un 5e et dernier match décisif à domicile. Super athlétique et adroit, Sato (15 points dont 6/9 à deux points, 1/1 derrière l'arc et 6 rebonds pour 19 d'éval en 26 minutes) a prouvé encore une fois son immense talent et son statut du meilleur ailier de Liga Endesa. Joueur polyvalent et très mobile, Sato a fait oublier l'absence de Bojan Dubljevic au poste 4-5 avec des variations digne d'un intérieur de formation contre les big men's catalans (Ante Tomic, Joey Dorsey, Erazem Lorbek, Maciej Lampe et Kostas Papanikolaou) comme un vrai guerrier dans la peinture malgré sa taille d'1.94 m.

 

Rarement blessé au cours de sa carrière et joueur très discipliné, Sato a raté qu'un seul match cette saison (la 3e manche des demi-finales). Le prochain défi du Fauve Centrafricain sera de hisser Valence en finale de la Liga Endesa après avoir remporté l'Eurocoupe 2014.

 

L'ancien joueur des San Antonio Spurs est plus que jamais prêt pour un retour en NBA cet été, car à 32 ans, il est juste au sommet de sa carrière.

 

 

 

 

Retour à l'accueil