613x459--4-.jpg

Balancez les pourcentages à la poubelle, oubliez les Playoffs Odds de John Hollinger, Utah n’est absolument pas décidé à laisser Lakers finir la saison avec le 8e et dernier seed de l’ouest pour les playoffs. Les hommes de Tyrone Corbin ont pris le meilleur sur Minnesota, 107 à 100, grâce à un gros effort dans la dernière minute.

 

Ce succès est dû à un homme, Al Jefferson (40 points, 13 rebonds, 6 passes), absolument insolent de domination et de justesse (19 sur 27). Il a porté sur ses larges épaules une équipe pourtant en grosse difficulté cette nuit. Mo Williams (16 points, 5 passes) et Randy Foye (16 points) ont fait ce qu’ils ont pu pour l’accompagner.

 

Dommage donc pour J.J Barea (23 points, 4 rebonds, 3 passes) et sa bande, qui ont préféré miser sur le collectif, avec 6 joueurs à 10 points ou plus. Les efforts de Ricky Rubio (13 points, 3 passes) ou encore Greg Stiemsma (10 points, 7 rebonds, 3 interceptions) auront été vains.

 

Utah (42 – 37) revient donc à une défaite seulement des Lakers, qui jouaient plus tard face à Golden State. La bataille sera rude jusqu’au bout. Minnesota (29 – 50) poursuit sa difficile fin de saison.

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil