12912_bryant_670.jpg

 

 

 

La saison des Lakers se résume à un long chemin de croix jusqu’ici. Nouvelle humiliation hier soir face au Utah Jazz où les Lakers ont réussi à encaisser la bagatelle de 117 points dans leur antre du Staples Center (110-117). Plus que le résultat, c’est la manière et le comportement de certains joueurs, membres du staff et des fans qui laissent penser que les Lakers sont maintenant englués dans une crise dont il sera très difficile de sortir.

 

Après avoir pris un éclat dans le deuxième quart-temps (24-35), avec notamment un Enes Kanter dominant dans la raquette (14 points), les Lakers avaient pourtant bien réussi à recoller en début de deuxième mi-temps grâce à une attaque florissante (34 points dans la troisième période). Tenez vous bien, Bryant, Howard, Meeks, Duhon, World Peace et Jordan Hill ont tous scoré plus de 11 points…et les Lakers ont trouvé un moyen de perdre cette rencontre.

 

Le banc du Jazz a fait la difference en début de 4e quart-temps avec Demarre Carrol (10 points) et Gordon Hayward (14 points) avant que les Lakers ne tentent un dernier run en fin de match qui les ramena à 5 longueurs. Un tir longue distance de Bryant qui ressort du cercle et le Jazz peut sortir du Staples Center avec la victoire. Jack Nicholson et Mike D’Antoni avaiet la mine des mauvais jours alors que les Lakers quittaient le parquet sous les huées des fans encore présents dans la salle. La défense catastrophique des Lakers est sans aucun doute à pointer du doigt (54% aux tirs pour le Jazz, 55 points dans la raquette) pour expliquer cette énième déroute.

 

Les Lakers débutent un road trip à l’est mardi avec un bilan de 9 victoires et 12 défaite alors que Utah continue tranquillement sa quête de playoffs avec 12 victoires et 12 défaites.

Les Highlights:

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil