paul-davis2-bc-khimki-eb12.jpg

 

Union Olimpija 74-72 BC Khimki MR (Groupe A)

 

Les Slovène restaient sur une série difficile en Euroligue avec seulement 1 victoire sur les 5 derniers matchs. Lanterne rouge du groupe A, l'Olimpija est tout de même parvenu à redresser la barre en s'imposant ce soir face aux Russes qui disposaient jusqu'ici d'un bilan de 5 victoire pour 3 défaites soit le même que le prestigieux Panathinaikos.

 

La rencontre fut extrêmement serrée et malgré une bien meilleure adresse au shoot (57 % contre 42 % pour les Slovènes), les Russes doivent s'incliner de 2 petits points.... Certaines statistiques sont en faveur de l'Olimpija et dans un match aussi disputé, elles demeurent déterminantes. Les locaux dominent en effet les visiteurs au rebond offensif (13-8), perdent 3 ballons de moins et convertissent 3 shoots à trois points de plus que les visiteurs. Des éléments qui s'avèrent non négligeables lors d'un match au couperet !

 

La fin de match fut palpitante ! Menés de 4 points à 35 secondes de la fin du match, Blazic et Salin envoient successivement deux bombes à 3 points (71-72). Les Slovènes n'ont pas d'autre choix que de faire faute sur Fridzon et figurez-vous que le shooteur russe manque ses deux tentatives ! L'Olimpija dispose d'une dernière possession et décide de crucifier les Russes par l’intermédiaire de l'homme du match, Prepelic, qui conclut au buzzer par un shoot from down town !!!

 

L'Olimpija a pu compter sur la belle performance de Prepelic qui réalise ce soir son meilleur total en Euroligue depuis le début de saison avec 16 points à 4/10 longue distance. Toutefois, c'est l'Australien, Aron Baynes qui termine premier au ranking (20) en cumulant un nième double-double en Euroligue avec 11 points et 10 rebonds. Blazic et Salin complètent la marque avec respectivement 13 et 11 points.

 

Côté russe, Paul Davis s'illustre tout particulièrement avec 20 unités à son compteur et 10 lancers-francs convertis sur 11. Fridzon termine avec 12 points tandis que Monya n'inscrit que 5 points et perd 4 ballons. Vyaltsev est le troisième a dépasser la barre de dix points avec un total de 11 au final.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil