l-americain-bo-mccalebb-auteur-d-un-tres-bon-euro-avec-la-m.jpg

Sur la photo, Bo McCalebb, auteur d'un match époustouflant avec 35 points et 4 rebonds.

 

 

Macédoine 76-86 République Dominicaine

C'est également une (petite) surprise, mais le formidable parcours de la Macédoine s'arrête là. La faute à la domination extrême dans la raquette de la République Dominicaine et à l'adresse de Francisco Garcia. Les Dominicains joueront donc leur ticket olympique aujourd'hui.

 

Tout avait pourtant bien commencé pour les partenaires d'un Bo McCalebb une fois encore intenable. Al Horford est bien contenu (0/7 aux tirs pour démarrer le match) et l'écart prend rapidement des proportions impressionnantes (37-17 au cours du second quart). On pense que la victoire ne peut plus échapper aux Européens qui semblent maîtriser leur sujet. Grave erreur.

 

Les Dominicains vont alors se rebeller par Francisco Garcia qui entame son festival à longue distance pour ramener les siens à seulement 13pts à la pause (41-28). Et dès le début du 3ème quart, Horford et son compère Jack Michael Martinez annexent les deux raquettes pour une totale domination au rebond. Les Dominicains multiplient les possessions et en profitent pour revenir tout près, tandis que seul McCalebb tient encore debout pour la Macédoine (56-54).

 

Le dernier quart ne sera qu'une lente descente aux enfers pour les Macédoniens, dépassés par l'engagement physique et les qualités athlétiques des Dominicains, trop hauts, trop puissants et trop adroits. La République Dominicaine s'impose finalement de 10 longueurs, méritant largement de rester en course pour le ticket olympique.

 

Francisco Garcia, peu utilisé aux Kings de Sacramento cette saison, a explosé avec 28pts à 8/14 aux tirs et 4rbds. Al Horford ajoute 14pts et 15rbds, tandis que Jack Martinez ajoute 14pts et 13rbds.

Pour la Macédoine, Bo McCalebb signe 35pts et 4rbds, Vlado Ilievski marquant 16pts et Predrag Samardziski, 11pts et 13rbds.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil