EmmelineNdongue_eurobasketwomen2009.jpg

Emmeline NDONGUE, lors de l'Eurobasket 2009

 

Même si l'accouchement fut difficile après un début de match en fanfare, l'équipe de France a quasiment (sauf accident industriel improbable contre le Mali ce soir) remporté son billet pour les quarts de finale vendredi.

 

Ce quart de finale offrira un ticket pour Londres et se jouera contre la Corée du Sud, défaite par la Croatie en ce début d'après-midi. Cette même Corée du Sud qui nous avait éliminé en quart de finale des Jeux Olympiques 2000, notre dernière participation à la compétition.

 

Pour passer ce dernier obstacle, il faudra livrer une meilleure prestation qu'hier, et ça commence dès ce soir, face au Mali, comme le rappelle Emmeline Ndongue (propos relayés sur le site de la FFBB).

 

"On a commis des erreurs et on s'est agacées alors qu'il ne faut surtout pas. [...] A la fin, il y a dix points, c'est ce qu'il faut. On savait que ça allait être difficile, c'était rude. Demain (ce soir) face au Mali, il faudra être appliquées et continuer à gagner."

 

Pour cela les Bleues s'appuieront une fois de plus sur leur secteur intérieur, mais pas seulement comme le rappelle Pierre Vincent.

 

"On n'a pas assez ressorti les ballons, on a trop forcé à l'intérieur.

Mais je préfère les entrées comme ça, que les entrées en fanfare."

 

Rendez-vous ce soir pour la suite à 20h15 face au Mali, pour se rassurer avant le quart de finale décisif, vendredi.

 

Voici une vidéo proposée par la FIBA avec la présence défensive des Bleues et la réaction d'Isabelle Yacoubou.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil