Z_20120626-215608-1.jpg

Photo 1 : Isabelle Yacoubou a imposé sa puissance dans la raquette 

 

 

Pour son entrée dans la compétition, la France a réalisé un match tout en maitrise face au Canada. En s'imposant ce soir 56 à 47 les Tricolores ont d'ores et déjà validé leur billet pour les quarts de finale du TQO. Demain les Bleues tenteront de décrocher la première place du groupe face au Mali.

 

C'est sur un rythme lent et dans un silence de cathédrale que les Bleues ont débuté leur Tournoi de Qualification face au Canada. Bien en place les Françaises ont profité de l'absence de réussite de leurs adversaires pour faire un premier break d'entrée (7-0). Les Françaises se trouvent bien à l'image d'une Sandrine Gruda et d'une Clémence Beikes inspirées. Malgré les nombreuses rotations, le jeu des Françaises ne baissent pas en intensité et à la fin du premier quart-temps, l'avance d'Isabelle Yacoubou et ses partenaires est toujours de 10 unités (21-11).

 

Après 12 minutes, toutes les Françaises sont rentrées en jeu. Les joueuses de Pierre Vincent semblent bien contrôler les débats malgré les efforts de Thorburn pour réveiller son équipe. Sans faire de bruit le Canada revient à -6, mais la France reste vigilante. Digbeu marque à trois-points et les Tricolores sont de nouveau à plus 11 au moment de rejoindre les vestiaires (24-35).

 

En trouvant Isabelle Yacoubou près du cercle la France continue sa course en tête au tableau d'affichage (41-27). Par manque de réussite à la finition, le score évolue peu mais les Bleues montrent de belles choses. Le Canada ne lâche rien à l'image de la jeune Michelle Plouffe (19 ans) qui ramène son équipe à 8 points (36-44, 29').

 

Sans éclat, mais avec beaucoup de maitrise la France contrôle la situation. Pourtant le Canada revient à 6 points (50-44) mais Flo Lepron puis Emmeline Ndongue redonnent un peu d'air à la France. La fin de match est tendu, les Bleues font des fautes et le Canada enfile les lancers (54-47, 37'). La France ne tremble pas et s'impose 56-47.

 

Résultats de la première journée du TQO

Mozambique - Corée du Sud : 65-71

Nouvelle Zélande - Argentine : 51-54

Turquie - Japon : 65-49

Canada - France : 56-47

 

Programme de la troisième journée du TQO

14h30 : Corée du Sud - Croatie

16h45 : Japon - Porto Rico

19h00 : Argentine - République Tchèque

21h15 : France - Mali

 

 

Mozambique – Corée du Sud : 65-71

 

Cette victoire de la Corée du Sud élimine la formation africaine du Mozambique qui, après deux défaites dans ce TQO, va pouvoir rentrer à la maison. La finale de ce groupe C se jouera donc demain entre la Croatie et la Corée. Pourtant, les joueuses du Mozambique ont fait douter jusqu’au bout les Coréennes. Porté par Clarisse Machanguana (15, pts, 8 rbds, 4 pds, 4 TO, 3 int) et Leia Dongue (16 pts, 10 rbds), le Mozambique va rapidement prendre les commandes. Mais, avec l’expérience de ce genre de compétition, les partenaires de Jung-Ja Sin (25 pts, 11 rds, 3 pds) vont revenir dans la partie et prendre les commandes, qu’elles ne lâcheront plus malgré le peu d’écart au score. Dominées aux rebonds (44 à 38), les Coréennes vont capitaliser grâce au 25 ballons perdus par le Mozambique. Énorme à ce niveau-là. Dans la douleur, la Corée du Sud s’impose et affrontera demain la Croatie pour ce qui sera sans doute le match à gagner pour éviter la France en quart de finale.

 

Nouvelle-Zélande – Argentine : 51-54

 

A l’instar du Mozambique, en perdant son second match en autant de jour, la Nouvelle-Zélande rentre au pays et ne verra pas Londres. Au forceps et dans le sillage d’une Carolina Sanchez (16 pts, 6 rbds) maladroite mais omniprésente, l’Argentine s’offre le droit d’espérer avec un quart de finale à disputer vendredi. Reste à savoir s’il sera abordable ou non. Cela dépendra du match demain contre la Croatie. Malgré la bonne partie de Natalie Taylor (19 pts, 6 rbds), les néo-zélandaises auront pêché dans l’adresse (31,6%).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil