Manu-Ginobili-argentine.jpg

 

L'Argentine, prochain adversaire de la France dans le tournoi masculin, s'est largement imposée face à la Lituanie (102-79) pour son premier match. Manu Dinobili dans un rythmne infernal a su guider ses partenanires vers une victoire combien importante avant de rencontrer ce mardi l'équipe de France de Tony Parker condamné a réaliser un exploit.

 

Après un début de match équilibré, l’Argentine a fait exploser la Lituanie.

 

Le début de ce match était probablement le plus beau du tournoi jusqu’ici. Avec une intensité énorme de part et d’autre dès l’entre-deux, on s’attendait à un match à la muerte ultra serré. Ça n’aura duré qu’un quart-temps (24-23 pour l’Argentine au bout de 12 minutes).

 

Ensuite, l’Argentine s’est mise à accélérer le rythme et la Lituanie n’a tout simplement jamais trouvé le moyen d’enrayer la formidable machine à scorer argentine. Lancés par Luis Scola (10 points dans le premier quart-temps, 32 au total à 12/19, 5 rbds et 4 pds), les Sud-Américains ont ensuite pu compter sur Manu Ginobili (21 pts à 7/17, 10 rbds, 6 pds et 4 steals) et Carlos Delfino (20 pts à 7/13) pour dynamiter la défense Balte. Dépassant les 50 points à la mi-temps (51-39 à la pause), l’Argentine a gardé le pied sur l’accélérateur en deuxième période pour finir le taf. A une minute de la fin du troisième quart-temps, le trio Scola-Ginobili-Delfino n’avait inscrit qu’un point de moins que toute l’équipe de Lituanie (59-58).

 

Malgré un bon match de Linas Kleiza (20 pts à 7/11 et 7 rbds) et une presse tout terrain qui a parfois ralenti un peu la mise en place du jeu argentin, la Lituanie a beaucoup trop subi en défense pour espérer s’en tirer et prend un éclat qui aurait pu être encore plus conséquent si l’Argentine n’avait pas relâché un peu sa défense dans le dernier quart-temps, acceptant de prendre des points en se disant qu’elle pourrait compenser de l’autre côté… ce qu’elle a fait.

 

Pour une équipe qu’on disait vieillissante et en manque de rotations, l’Argentine a frappé très fort ce soir en s’imposant 102-79.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil