andrei-kirilenko.jpg

 

La super star russe, Andrei Kirilenko monumental a conduit la Russie vers une belle victoire face à la Grande-Bretagne. AK 47 confirme une fois encore son statut de super star et sans doute un des meilleurs joueurs au monde.

 

La Russie d’Andrei Kirlenko n’a pas connu de soucis pour son entrée dans la compétition face à l’hôte britannique. Ils s’imposent 95-75 dans le sillage d’un Kirilenko monumental, 35 points à 14/17 aux tirs. Les britanniques ont tenu 8 minutes avant de céder devant l’adresse des russes et leur beau collectif. L’écart s’est fait dans le second quart remporté 25-15 par les visiteurs.

 

Les britanniques n’ont jamais pu revenir, malgré un très bon Pop Mensah Bonsu auteur de 22 points, mais un Luol Deng en difficulté avec son shoot, 26 points mais à 8/27 dont 2/11à trois points, insuffisant pour espérer mieux. La Russie s’est baladée en attaque avec 73% à deux points et 24 passes décisives, dont 13 pour le seul Alexey Shved auxquelles il a ajouté 16 points et 6 rebonds (c’est les Wolves qui doivent se frotter les mains). Vitaliy Fridszon ajoute lui 14 points.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil