981504.jpg

Olympiakos Le Pirée 79-70 Khimki Moscou

 

Colossale!!! C'est ainsi qu'on pourrait qualifier la performance du grand espoir grec Kostas Papanikolaou. Le jeune ailier a signé 21 points à 6/6 à 3-pts, auquel il a ajouté 12 rebonds et 2 contres.

Et le trio am√©ricain des Reds a, contrairement √† la semaine derni√®re, √©t√© √† la hauteur de l'√©v√©nement. Le duo Kyle Hines-Josh Powell a fait le boulot sous les panneaux (9 pts, 7 rbds pour le premier, 8 pts, 7 rbds pour le second), alors qu'Acie Law drivait l'√©quipe grecque de main de ma√ģtre (10 pts, 4 rbds, 8 pds et 5 fps). Enfin le capitaine Spanoulis, comme dans tous les matchs importants, a apport√© son √©cot en scorant 15 points.

 

En face, le deuxième club de la capitale russe s'est longtemps accroché, et est même revenu à la hauteur des tenants du titre lors du troisième quart, avant de céder sous les coups de pattes de Papanikolaou.

Le duo intérieur US a été excellent (19 pts et 8 rbds pour James Augustine, 13 pts et 6 rbds pour Paul Davis) et le meneur croate Zoran Planinic a encore une fois noirci sa ligne de stats (12 pts, 7 rbds, 4 pds, 8 fps). Mais à trois, il était compliqué de venir au bout de l'Olympiakos.

 

Le Khimki est donc √©limin√© de l'Euroleague alors que l'Olympiakos, pour conserver son titre, devra sortir l'Anadolu Efes lors d'une s√©rie qui s'annonce br√Ľlante.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil