kyle-hines-block-in-london-2013.jpg

A trois mois du Final Four de Milan (15 au 18 mai), le Top 16 de l'EuroLeague, c'est ce soir, si vous voulez savoir à quelle sauce la compétition reine Européenne va vous manger, jetez-donc un coup d’œil sur ce qui suit.

 

Les Groupes...

 

Groupe E :

 

Fenerbahce Ulker

Olympiacos Piraeus

EA7 Emporio Armani

Laboral Kutxa Vitoria

FC Barcelona

Unicaja Malaga

Anadolu Efes Istanbul

Panathinaikos Athens

 

Un Favori - L'Olympiacos :

 

vassilis-spanoulis-olympiacos-piraeus-final-four-london-201.jpg

10 victoires et 0 défaites... seules deux équipes ont produit de telles performances et on les retrouve au sommet des deux groupes du Top 16. Vassilis Spanoulis a endossé le costume de MVP en portant un danger perpétuel pour les adversaires de la Thrylos. Avec en plus Stratos Perperoglou qui a terminé la saison régulière en pleine bourre et un duo US Bryant Dunston / Matthew Lojeski, les adversaires du groupe E ont du soucis à se faire.

 

Mais on se méfie de...

 

Toutes les équipes présentes dans ce Top 16 ne le sont pas le fruit du hasard mais dans le groupe E si l'Olympiakos devait se méfier ce serait de deux équipes en particulier... du Fenerbahce de Zeljko Obradovic et de l'EA7 Emporio Milan. Milan avec sa nouvelle recrue... Daniel Hackett. Sachant briller et faire briller, le joueur Americano-Italien est le 3ème meilleur marqueur de la compétition sur la saison régulière alors qu'il était à Sienne. Même si ses performances n'ont pas suffit à faire qualifier le Montepaschi, son association avec une autre star, Alessandro Gentile va faire des étincelles. Et puis bien entendu... le Fenerbahce (au passage on se régale par avance des derbys Vs l'Anadolu) et son puissant Bojan Bogdanovic. Associé à Bo McCalebb et Linas Kleiza, le joueur Croate brille sur la scène Européenne. Il ne faut pas négliger le précieux Emir Preldzic capable de nous faire péter un triple-double dans le Top 16. On se méfiera aussi pour le Fener de Luka Zoric qui ferait un parfait facteur X dans ce groupe.

 

fener_AKP3A.jpg

Ensuite...

 

Dans le groupe on pourra toujours citer Barcelone et le Pana, mais les recettes des deux formations semblent connues, voire tellement dépassées par rapport aux favoris du groupe qu'on ne sait plus trop sur quel pied danser. Côté Espagnol, la méfiance ira plutôt du côté de Laboral Kutxa Vitoria où l'on espère bien voir Fabien Causeur récupérer pleinement ses moyens. Dernier candidat, l'Anadolu Efes Istanbul qui a terminé sur un mauvais bilan, 5 défaites en 6 matchs.

 

2013-trophy-tour.jpg

 

Groupe F :

 

Real Madrid

Maccabi Electra Tel Aviv

CSKA Moscow

Galatasaray Liv Hospital

Zalgiris Kaunas

Lokomotiv Kuban

Partizan NIS Belgrade

FC Bayern Munich

 

Un Favori - Le Real Madrid :

 

Qui peut faire tomber le Real Madrid ? Avec une saison régulière parfaite, 10 victoires et 0 défaite, l'équipe de Pablo Laso est la meilleure attaque et la meilleure défense de cette phase régulière. S'appuyant sur la complicité de son trio infernal Sergio Rodriguez / Rudy Fernandez / Sergio Llull, et sur la puissance de Nikola Mirotic, on imagine bien mal l'équipe du Roi lâcher prise maintenant, d'autant que la dynamique positive se poursuit également en championnat Espagnol où l'équipe reste invaincue également (13 victoires).

 

REAL

Mais on se méfie de...

 

Ce ne sont pas les prétendants qui manquent de ce côté-là aussi... Si on devait annoncer la couleur ce serait sur deux équipes, Le Maccabi Electra Tel-Aviv et le CSKA Moscou avec un petit bonus cependant pour l'équipe Israëlienne et son armada composée de Ricky Hickman, Joe Ingles, David Blu, Shawn James et Devin Smith... une troupe qui tourne aux alentours de 10 pts de moyenne en phase régulière. L'équipe était une des plus agréables à voir jouer lors des rounds précédents. Pour Le CSKA Moscou on vous l'accorde, c'est peut-être moins clinquant qu'avant avec un Milos Teodosic moins performant que ces 4 dernières années, un Nanad Krstic plus fatigué (il a 30 ans le bougre), mais l'équipe reine Moscovite s'est très bien sortie d'un groupe compliqué à gérer, entre les chauds lapins du Fener et les imprevisibles Nanterriens, sans parler des Barcelonais dont on ne sait toujours pas s'ils sont capables du meilleur comme du pire... mais on l'annonce, l'expérience va payer.doubleinterviewtvtabs.jpg

Ensuite...

 

Le Galatasaray, une équipe qui va peut-être souffrir des blessures de Nate Jawai et Jamont Gordon mais dont il faudra prendre garde, en particulier pour les grosses écuries. Lorsque Erwin Dudley et Manuchar Markoishvili feront leur retour, les choses iront mieux. On voit l'équipe Turque prendre d'assaut la 4ème place... pas plus, vu le manque d'expérience du coach Ergin Ataman qui risque d'être un handicape à ce niveau de la compétition. On suivra nos amis frenchies du Partizan... Jo Lolo (Joffrey Lauvergne) et Boris Dallo sont au Top 16, enjoy les gars.

 

 

 

 

Programme du Round 1...

 

Jeudi 02 Janvier 2014

 

FC Barcelona vs. Anadolu Efes

Unicaja Malaga vs. Laboral Kutxa

Panathinaikos vs. EA7 Emporio Armani

Galatasaray Liv Hospital vs. Maccabi

Partizan NIS Belgrade vs. Real Madrid

 

Vendredi 03 Janvier 2014

 

Olympiacos Piraeus vs. Fenerbahce Ulker

Lokomotiv Kuban vs. CSKA Moscow

Zalgiris Kaunas vs. FC Bayern Munich

 

 

 

Retour à l'accueil