1719161_G.jpg

 

Plus de deux ans d’attente, des places qui s’arrachent à prix d’or depuis 3 mois (900 dollars en moyenne sur le second marché), une hype folle autour de l’évènement….et une rencontre qui pourrait être reportée.

 

La tempête tropicale Sandy a frappé de plein fouet la côte est des Etats-Unis en fin de journée hier et tout au long de la nuit. La région de New York a subi les plus grandes vagues de son histoire et une partie de la ville est actuellement sous les eaux et sans électricité. Le métro New Yorkais est actuellement envahi par une dizaine de centimètres d’eau de mer et son utilisation n’est actuellement pas possible. Les premières rumeurs font même état d’un arrêt total de l’ensemble des lignes pour une semaine.

 

Selon nos informations, un report de la rencontre de mercredi est fortement envisagé par la NBA, la direction des Nets et celle du Barclays Center. Des discussions à ce sujet devraient d’ailleurs avoir lieu dès aujourd’hui dans les bureaux de la ligue sur la 5e avenue New Yorkaise.

 

Carmelo_Anthony_and_Deron_Williams_article-small_13574.jpg

 

Le Barclays Center a la particularité de posséder moins de 1 500 places de parking et les supporters sont fortement encouragés à emprunter les transports en commun et en particulier le métro. Avec 9 lignes de métro arrivant au pied du Barclays Center, la salle des Nets est l’un des monuments New Yorkais le plus dépendant du bon fonctionnement des lignes souterraines. Si il s’avérait que le métro de New York est inutilisable mercredi, il ne fait que peu de doute que la fête tant attendue soit reportée.

 

Le joueur des Nets Andray Blatche semblait d’ailleurs très inquiet cette nuit à la vue des eaux menaçantes à l’extérieur de son appartement:

 

 

 

 

Retour à l'accueil