crvenaeb13.jpg

Telekom Belgrade 81-65 Laboral Kutxa Vitoria


25-6 | 45-26 | 61-51 | 81-65

 

Le match s'engage très mal pour l'équipe Espagnole qui ne va pas voir le jour dans le premier quart. Complètement débordée des deux côtés du terrain, Vitoria propose un cauchemardesque 3/14 à deux points et se retrouve dominée 17 à 2 par Ivan Radenovic (9 pts dans ce quart) et Jaka Blazic (5 pts). L'ex-Parisien Lamont Hamilton va mettre un peu plus de coeur à l'ouvrage en fin de période, mais DeMarcus Nelson l'ancien Choletais marque au buzzer pour faire mener son équipe 25 à 6 !

 

Vitoria semble dans de meilleures dispositions en début de 2ème quart, emmenés par Hamilton. Si dans un premier temps le Telekom semble en mesure de résister à un éventuel retour, une bonne séquence des Basques et une défense en hausse leur permet de revenir à -13. Le jeu devient de moins en moins ouvert pour Belgrade et une faute technique sifflée au coach adverse tombe à point nommé pour Blake Schilb en mode aiguisé et ses coéquipiers qui convertissent 9 pts en quelques secondes car au buzzer, l'ancien Chalonnais rentre un triple pour mener 45-26.

 

Au retour des vestiaires ce sont les joueurs locaux qui sont dans le dur et Vitoria revient sous la barre des 10 pts au bout de 5 minutes sur un 12-2. Nelson arrête la série mais Andres Nocioni sur un 3 pts fait savoir à ceux qui ne l'ont pas encore compris qu'il faudra batailler et Walter Hodge avec un & one relance les débats en faisant revenir son équipe à -6 alors qu'il reste 2'20 dans ce 3ème quart (52- 46). Le Telekom reprends du poil de la bête et fait de nouveau grimper l'écart à +10, une fois encore au buzzer de fin de période (61-51).

 

Le niveau de jeu monte d'un ton dans ce dernier round et les locaux posent de gros problèmes aux Espagnols qui subissent une défense impitoyable. Hodge va maintenir son équipe dans le match, en pénétration comme en périphérie, si bien qu'il y a toujours 10 pts à 5 minutes de la fin du match. Vitoria va se battre, se jetant au combat aux rebonds, mais va cruellement manquer de réussite, un fil rouge qui va mener Belgrade à la victoire et qui, puisqu'on parle de fil rouge, célébrera ça avec un panier... au buzzer !! Tout ceci ne changera pas grand chose, Vitoria restant qualifié pour le Top 16.

 

7/12 à 3 pts pour Belgrade. Le meilleur joueur est Jaka Blazic avec 24 pts et 21 d'évaluation. Charles Jenkins propose 11 pts. DeMarcus Nelson et Blake Schilb sont à 7 pts chacuns.

 

Pour Vitoria, 15 pts pour Walter Hodge, Lamont Hamilton rajoute 13 pts. Thomas Heurtel, 6 pts.

 

 

 

Retour à l'accueil