12_wnt_trio_071912_670.jpg

 

Après la troisième victoire consécutive du Team USA Women's en phase de préparation pour les Jeux Olympiques de Londres, les Américaines étaient de retour hier sur le parquet à Manchester en Angleterre.

 

Deux autres matchs de préparation attendent les Américaines car elles seront opposées à la Croatie le 21 juillet à Istanbul en Turquie à 18H00 (heure locale) et le 22 juillet à la même heure face à la Turquie. Ces matchs seront diffusés par la chaîne Américaine ESPN2.

 

Les Américaines connaissent bien la ville d'Istanbul en Turquie le fait que la plupart (8 joueuses) ont l'habitude de disputer l'Euroleague pendant la trêve WNBA avec les clubs turcs comme le Fenerbahçe Ulker et le Galatasaray. 

 

En course pour une cinquième médaille d'or consécutive, les joueuses Américaines sont de très loin les favorites des Jeux Olympiques de Londres qui débuteront le 27 juillet prochain. Les Américaines disputeront leur premier match face à la Croatie le 28 juillet à 17h 45 (heure française).

 

 

Auriemma Geno, entraîneur-chef de Team USA et de l'Université de Connecticut réagi par rapport au match du mercredi face à la Grande-Bretagne: 

 

auriemma_geno.jpg

 

"Nous avons parlé de la même chose après le match contre le Brésil. Hier soir (mercredi), nous étions vraiment bien et nous étions en difficulté. Nous avons émélioré certaines de nos erreurs par rapport à notre match contre le Brésil. Certaines des choses que nous avons bien fait contre le Brésil, nous ne l'avons pas bien fait contre la Grande-Bretagne. Je pense que le match du mercredi a été pour nous un pas en avant et un pas en arrière donc nous sommes restés au même niveau en ce moment.

 

 C'est pourquoi nous avons besoin d'avoir deux ou trois jours d'entraînement entre les matchs comme celui d'aujoud'hui (jeudi) et lorsque nous arrivons en Turquie il faut continuer ainsi.

 

Plus en faisant cela, je pense que nous pouvons éliminer les erreurs. Nous sommes des pics et des vallées en ce moment. Nous avons besoin de couper en ce moment quelques-unes de ces vallées et de rester au niveau des pics."

 

A propos de Sue Bird qui doit se joindre à l'équipe à Istanbul en Turquie, Geno Auriemma a déclaré:

 

"Je pense que quand vous perdez quelqu'un comme Sue (Bird), qui a le respect de chaque joueuse de l'équipe et des entraîneurs, sur le terrain vous le sentez. Il y'a un niveau de confort quand elle est là car quand elle dit quelque chose à ses partenaires, c'est exactement ce que l'on veut aussi dire ou de fois elle le dis mieux. Mais le fait de ne pas avoir Sue (Bird) nous a donné l'occasion d'avoir Lindsay Whalen dans un éclair différent, et je crois qu'elle a ouvert beaucoup de regards. Peut-être que les gens pensaient ainsi, elle est juste là au cas où quelque chose arrive à Sue (Bird) ou Diana (Taurasi), mais elle a prouvée qu'elle est là pour influer sur l'issue du match. Cela a été l'une des surprises les plus agréables pour moi."

 

 

Tamika Catchings (Indiana Fever) réagi a propos du match face à la Grande-Bretagne:

 

catchings_tamika.jpg

 

Tamika Catchings: "Je pense que c'était un bon match pour les deux équipes. De notre côté, nous sommes toujours dans cette phase de préparation pour les Jeux Olympiques et je sais que la Grande-Bretagne le fait pareillement. Elles ont une belle équipe, une équipe nettement améliorée, c'était un grand match.

 

Avez vous été surpris par la Grande-Bretagne?

Tamika Catchings: "Ouais, je pense que oui comme une équipe. Mais, l'une des choses que l'on ne doit pas faire, c'est de sous-estimer une équipe. Nous avons commencé lentement au premier quart temps et au même au troisième quart temps. Elles ont été durs dans le premier quart temps et ensuite dans le deuxième, on est entré en faisant un bon travail. Mais j'ai compris qu'elles ont très bien jouées ensemble comme une équipe. Elles ont beaucoup de jeunes talents, beaucoup des joueuses talentueuses. Quand elles jouent ensemble, elles ont un jeu étonnant. C'est une équipe agréable a regarder.

 

La pression?

Tamika Catchings: Je ne dirais pas que c'est la pression. Les attentes pour cette équipe sont très élevés, bien sûr, comme toutes les autres équipes. Pour nous, nous avons besoin de ne pas regarder cela comme une pression, mais plutôt de se rester plus concentré. Nous avons été mis sur pied pour une raison. Chaque match que nous jouons est unique y compris tous les jeux que nous disputeront ensemble, nous devons juste profiter de ces moments et continuer à jouer ensemble".

 

 

Tina Charles (Connecticut Sun): Comment va l'équipe au bout de ces trois matchs de préparation?

 

charles_tina.jpg

 

Tina Charles : "Nous allons bien. Nous avons juste exécuter ce que nous faisons dans les entraînements, de ralentir en attaque, s'assurer que nous sommes bien en place sur le plan défensif et de prendre soin de la différence au score. Dans le jeu, nous nous cherchons encore sur le plan collectif a établir une relation avec chacun d'entre nous mais ça va venir

 

Sur la question de la participation du Team USA a des différentes manifestations à Washington DC avant le voyage à Manchester et ensuite à propos de leur voyage à Istanbul:

 

Tina Charles : "C'est juste une question de maturité. Nous sommes toutes des professionnelles. Nous jouons à l'étranger et en WNBA. Donc nous sommes en quelque sorte habituées à ça. Nous sommes dans une ville...nous pourrions être dans le Minnesota une nuit puis à Tulsa la nuit suivante. Je pense que nous sommes toutes habituées à cela. Il s'agit simplement de faire en sorte que notre corp sois bien, mais nous serons bien".

 

 

 Demain (ce vendredi) se rendra à Istanbul en Turquie là où vous avez jouée la saison dernière. Avez-vous hâte d'être là bas?

 

fowles_sylvia.jpg

 

Sylvia Fowles (Chicago Sky): "Je suis impatiente de revenir à Istanbul. Je pense que nous aurons un bon accueil. Dee (Dianna Taurasi) a jouée là bas, Tina (Charles), Seimone (Augustus), Tamika (Catchings) aussi ont jouées à Istanbul. Ça va être très agréable de revenir à Istanbul.

 

Qu'est-ce que les fans peuvent attendre à voir de cette équipe?


Sylvia Fowles: beaucoup d'intensité. En étant plus concentré. Coach (Geno Auriemma) a souligné nos erreurs des deux matchs précédents. Le fait d'être plus concentré nous permettra de jouer notre basket-ball.

 

Pensez-vous que les fans Fener (Fenerbahçe Ulker) et Gala (Galatasaray) se réuniront comme un seul homme pour encourager l'équipe Américaine?

 

Jamais (rires).

 

Avec les multiples voyages de l'équipe, d'aller et venir à Londres dans un laps de temps, comment êtes-vous capable de rester concentré et de se reposer?

 

Sylvia Fowles: Nous sommes tous habitués. Même si nous avons seulement une courte période de temps pour y arriver, c'est déjà essentiel pour prendre soin de nous. Cela signifie de voir Ed (Ryan, préparateur physique de Team USA) sur votre temps libre ou d'entrer dans la salle de musculation, sachant que nous avons besoin de ces choses. Fondamentalement, il prend soin des petites choses dont nous avons besoin pour prendre soin de soi-même. Mais comme je l'ai dit, nous sommes habituées à cela".

 

 

A propos du calendrier? 

 

mccoughtry_angel.jpg

 

Ange McCoughtry (Atlanta Dream): "Je n'irai pas jusqu'à ce point, je suis à peu près habituée. Nous sommes habituées à être sur la route en voyage, ayant un temps chargé. Cela fait partie de notre travail. Nous n'avons pas à nous plaindre. Nous devons juste faire ce que nous avons à faire en tant que professionnelles, et c'est un voyage d'affaires.

 

 

En tant que professionnelle, Comment faites-vous pour prendre soin de votre corps lors d'un voyage comme celui-ci? 

 

Ange McCoughtry: Ouais. regardez les filles, nous obtenons quelque part le temps de nous étirer et d'utiliser les bandes et faire de petits exercices. Notre est corps est important. Surtout lorsque vous êtes jeune. Depuis que je suis ici (à l'entraînement), j'ai été boire de l'eau à plusieurs reprisese, et je me sens différente. Je me sens comme si j'avais 22 ans. L'on doit faire attention à son alimentation. Après avoir remporter l'or, alors nous pouvons faire ce que nous voulons faire,  de célébrer, de manger de la merde ou autre chose.

 

Concernant les matchs en Turquie avec le Team USA, après avoir joué là-bas pour le club turc de Fenerbahçe Ulker: 

 

Ange McCoughtry (Atlanta Dream): J'ai jouée pour le Fenerbahçe etcomme la plupart des équipes en Turquie, il ya un très bon soutien de leurs fans. Ils aiment leurs joueurs. Je m'attends à beaucoup des fans de Fener (Fenerbahçe Ulker)  lors de ces matchs, donc je suis très heureuse de revenir en arrière. J'ai beaucoup d'amis, beaucoup de famille là-bas en Turquie.

 

 

 Les Etats-Unis dominent dans le monde du basket féminin. Est-ce une pression de plus? 

 

moore_maya.jpg

 

Maya Moore (Minnesota Lynx): "Je pense que c'est une chose difficile à faire, mais nous pouvons le faire. Nous sommes capables de le faire. Je pense que les attentes que nous avons pour nous-mêmes sont plus importantes que les attentes de tout le monde, et nous savons que les nôtres sont très élevés et nous travaillons chaque jour pour essayer de faire en sorte que nous soyons prêts pour les moments de ces jeux à venir, pour être au sommet. Donc, nous sommes ravis d'être ici. Nous sommes heureux d'être dans la position où nous sommes, et nous sommes fiers de notre héritage et nous voulons continuer.

 

Les matchs en absence Sue Bird:

 

 

Maya Moore: Je ne dirais pas que nous préférons une équipe sans Sue (Bird), mais je suis simplement heureuse que nous sommes en mesure de continuer à gagner et finir certaines choses alors qu'elle n'est pas là. C'est certainement la force de notre équipe, notre profondeur et être en mesure de se soutenir  les uns les autres. Nous avons que nous serons encore plus fortes lorsque Sue va arriver.

 

Sur la préparation de l'équipe:

 

 

Maya Moore: C'est plutôt un mélange de sentiments aussi loin que de vouloir se rendre aux Jeux, tout étant tellement excité et désireux de jouer, mais aussi réaliser que nous devons continuer à s'améliorer. Nous ne sommes pas encore là où nous voulons être, et nous devons vraiment tirer le meilleur parti de chaque match, nous avons juste seulement le temps d'aller aux Jeux Olympiques parce que nous n'avons pas eu beaucoup de temps ensemble. Nous sommes heureuses avec le temps que nous prenons dans la mesure de la préparation et juste jouer ensemble, se faire une idée pour l'autre et éviter les erreurs en étant bien défensivement.

 

Que pensez-vous de l'insuffisance du temps de préparation?

 

 

Maya Moore: "Nous sommes convaincus que nous sommes prêts. Nous continuons à travailler et à rester concentré sur les petites choses, qui nous aideront à gagner dans le grand moment. Nous avons des attentes élevées de nous-mêmes, et nous mettons l'accent sur ces petites choses, avant que nous le sachions, il faut lever les yeux car les grandes choses vont venir.

 

Qu'est-ce que les fans doivent s'attendre à voir de vous lors des Jeux olympiques?

 

Maya Moore: De moi, j'espère que vous verrez beaucoup d'énergie, beaucoup de passion. Je cherche constamment à faire quelque chose pour créer une dynamique ou donner à mon équipe un peu d'énergie; qu'il s'agisse de tirer un trois-point ou bloqué un tir, en prenant une charge, quelle qu'elle soit, faire une superbe passe. J'essaierai d'être une de ces joueuses qui peut faire beaucoup de choses sur le terrain. Que ce soit en marquant ou faire la passe, je veux juste être en mesure d'avoir un impact quand je suis sur le terrain.

 

 

Le match d'hier soir (mercredi soir) face à la Grande-Bretagne:

 

parker_candace.jpg

 

Candace Parker (Los Angeles Sparks) : " Il est évident de s'appuyer sur ce match, nous avons la perspective de donner beaucoup plus. Il ya beaucoup de choses que nous aurions pu faire au mieux, mais ce n'était pas aussi mauvais que ce que nous avons pensé quand nous avons regardé le film du match. Il ya beaucoup d'améliorations que nous avons à faire. Nous devons absolument mettre en place notre intensité, mais je pense que nous devons apprendre à se connaître les uns les autres sur la coclusion d'une action défensive et offensive.

 

Avez-vous sous-estimez la Grande-Bretagne?

 

Candace Parker: "Nous savions que chaque équipe que nous jouons va sortir un jeu phénoménal contre nous, et donc nous avons juste besoin d'être prêt pour cela. Je pense que nous sommes fiers de notre intensité pendant quarante minutes et pas seulement à être irrégulier. Je pense que j'ai compris hier (mercredi) sur la façon dont une équipe peut nous  accrocher.

 

Sur les préparatifs de l'équipe:

 

Candace Parker: Je pense que nous avons fait une meilleure préparation que nous pouvions. C'est notre objectif, de s'améliorer à chaque match. Je pense que nous étions mieux dans certains aspects du jeu face à la Grande-Bretagne que nous l'étions contre le Brésil. Nous avons aussi fait quelques pas en arrière.

 

 

Quelle leçon tirez-vous de votre match contre la Grande-Bretagne?

 

taurasi_diana.jpg

 

Diana Taurasi (Phoenix Mercury): Je pense que nous avons été bon à certains moments. À certains moments, nous ressemblons à une équipe qui joue ensemble que depuis trois jours, mais tant que nous revenons sur le terrain et de travailler pour aller mieux, nous seront sur la bonne voie.

 

Ne vous sentez pas la pression de devoir gagner une médaille d'or?

 

Diana Taurasi: C'est avec la pression que nous allons entrées dans ce tournois, mais nous essayons juste de se concentrer sur la tâche à accomplir. Tout ce qui est en face de nous, c'est la seule chose dont nous pouvons nous inquiéter. Espérons qu'on peut arriver à remporter cette médaille d'or.

 

Avez-vous hâte d'y retourner pour jouer à Istanbul?

 

Diana Taurasi: Ouais! Je ne peux pas attendre de voir tous mes fans de Gala (Galatasaray et Fenerbahçe Ulker)). Ils ont été formidables cette année. ça sera agréable de les voir tous à nouveau, parce qu'ils sont de grands fans. Ils sont passionnés et nous espérons qu'ils vont acclamer les sept ex-joueuses de Gala (Galatasaray et Fenerbahçe Ulker).

 

 

 Pensez-vous que le fait que chacune d'entre vous a jouer professionnellement à l'étranger permet d'ajuster votre équipe? 

 

whalen_lindsay.jpg

 

Lindsay Whalen (Minnesota Lynx): "Je pense que oui, parce que nous connaissons les règles. Nous savons ce à quoi s'attendre, juste la façon dont le jeu évolue. Parfois, il est différent de celui de la WNBA. Jouer à l'étranger nous aide vraiment.

 

 

Le match du mercredi face à la Grande-Bretagne:

 

Lindsay Whalen: C'était un bon match pour nous. Nous sommes heureuses de venir ici avec la victoire. L'ambiance a été super, et je pense que nous avons fait vraiment de bonnes choses.

 

Que pensez-vous de votre temps d'entraînement?

 

Lindsay Whalen: Nous essayons simplement de s'améliorer chaque jour. Nous avons encore une semaine ou deux avant que les jeux commencent. Mais, nous essayons de s'améliorer chaque jour, chaque prise de vue autour, les deux matchs que nous avons est une autre chance pour nous de s'améliorer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil