martynas-pocius-zalgiris-kaunas-eb13--1-.jpg

Nouvelle désillusion pour Strasbourg, corrigé sur le parquet de Kaunas après un match mal maîtrisé défensivement. Face à l'adresse extérieur adverse (14/22 à trois points), les hommes de Vincent Collet concèdent une troisième défaite de rang.

 

Strasbourg a concédé une nouvelle défaite en Euroligue, lourdement battu par le Zalgiris Kaunas (88-64) jeudi lors de la 3e journée d'Euroligue. Face à une équipe lituanienne qui, comme elle, avait perdu ses deux premières rencontres, la SIG a affiché ses limites sur la scène européenne. Après cette défaite, elle se trouve déjà quasiment condamnée pour la qualification avant même la fin des matches aller de la compétition.

 

Aperçus en progrès lors de leur précédent match européen perdu au Rhénus face aux Turcs de l'Efes Istanbul, autre poids lourd du groupe B, les Alsaciens sont retombés dans leurs travers, incapables de contrecarrer défensivement la fougue des Lituaniens, malgré un bon Alexis Ajinça auteur de 21 points (10 tirs sur 17). Les hommes de Vincent Collet ont surtout complètement explosé en deuxième mi-temps.

 

Grand habitué de l'Euroligue, qu'il avait remporté en 1999, le club balte a fait la différence dans son registre favori, le shoot de longue distance (63 % de réussite), matérialisé par un Martynas Pocius de gala (23 points dont 7 tirs primés réussis sur 9 tentés). En réelle souffrance dans la raquette, les Strasbourgeois ont manqué de répondant sur les tirs de leurs adversaires.

 

 

 

Retour à l'accueil