628x471--1-.jpg

 

Le meneur vétéran était heureux de présenter son jersey des Lakers.

 

Fraîchement rasé, petite chemise, raie sur le côté et costard à fines rayures, Steve Nash s’était mis sur son 31 pour la conférence de presse durant laquelle les Lakers l’ont officiellement présenté aux journalistes du pays.

 

Le grand rival des Lakers au sein des Phoenix Suns pendant ces 10 dernières années a été présenté par Kupchak comme une « épine plantée dans les côtes des Lakers durant toute une décennie. » Phrase qui a évidemment fait sourire l’assemblée mais que Nash a confirmé en expliquant que cette signature était « surréaliste » pour lui qui avait si souvent combattu ses ennemis de la Pacific Divison.

 

« C’est une journée que je n’avais jamais prévue« , déclarait Nash. « Mais c’est une incroyable opportunité pour moi. »

 

Il a ainsi confirmé que c’est bien l’opportunité de jouer le titre avec les Lakers et le fait de rester à proximité de ses enfants qui l’ont convaincu d’accepter ce trade. Le coup de fil de Kobe Bryant le 2 juillet dernier aura lui aussi joué un vrai rôle tout comme l’idée de partager les responsabilités au sein du backcourt avec le futur Hall of famer.

 

« Je pense qu’il a dû tellement prendre les choses en mains ces derniers temps que ça serait bien pour lui d’avoir quelques paniers faciles et de ne pas avoir à dépenser tant d’énergie« , expliquait Nash sur Bryant. « Et j’espère que je pourrais écarter un peu le jeu avec mon adresse de telle sorte que Andrew [Bynum] et Pau [Gasol] pourront avoir plus d’espace à l’intérieur.« 

 

Nash a ensuite confirmé qu’il avait choisi le n°10 en référence au football, numéro traditionnellement réservé à l’avant centre d’une équipe, joueur responsable de la création du jeu offensif.

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil