CURRY.jpg

Avec un shoot à 1.5 seconde de la fin, Stephen Curry a donné la victoire aux Golden State Warriors face aux Dallas Mavericks 95 à 93. Du coup les Warriors reviennent au même bilan que les Mavs avec 3 victoires et 10 défaites.

 

Pourtant encore une fois les choses étaient bien mal engagées pour les locaux puisqu’ils ont été menés quasiment tout le match. Dans le sillage de leur trio Dirk Nowitzki (21 points), Monta Ellis  (21 points) et Jose Calderon  (18 points), les Mavs ont rapidement pris le contrôle de la rencontre face à la maladresse des Warriors (aux tirs et dans la conservation du ballon), 23-16 à la fin du premier quart, puis 55-38 à 1 minute de la pause avant que Stephen Curry et Klay Thompson ne rentrent deux shoots à trois points importants, 55-44 à la mi-temps.

 

Bien moins adroits en troisième quart avec le réveil de la défense des Californiens, Dallas a vu son avance s’amincir face au trio Curry, David Lee, Harrison Barnes, auteur de 20 des 22 points de l’équipe dans le quart pour revenir à 6 points à l’entame du dernier acte. Le second groupe des Texans leur a alors donné un peu d’air, plus 12 à 10 minutes du terme mais comme souvent à domicile les Warriors se sont accrochés et leur héros est entré en jeu. Ce héros c’est bien sûr Steph Curry, auteur de 16 points dans les 9 dernières minutes dont une action à quatre points pour remettre les Warriors dans le match malgré Nowitzki et Monta Ellis, 90-92 à 1 minute de la fin. Golden State est ensuite passé devant à 50 secondes de la fin sur un shoot à trois points de Draymond Green, avant que Ellis rentre un lancer sur deux pour mettre les équipes au même niveau 93-93. La suite vous la connaissez c’est une dernière possession parfaitement gérée et conclue par Curry.

 

Curry finit donc avec 33 points à 6/11 à trois points tandis que Harrison Barnes en marque 17 et David Lee 15.

 

 

 

Retour à l'accueil