Cela était dans l’air du temps depuis quelques semaines, mais il l’a officialisé depuis ce mardi en envoyant un courrier en bonne et due forme au bureau fédéral de la fédération sénégalaise de basket-ball.

 

Seydou Ado Sano patron technique en chef du basket sénégalais depuis 2010 même s’il refuse « pour le moment d’entrer dans les détails » a démissionné des suites de l’affaire Ndiaté Lô du nom de la basketteuse sénégalaise qui avait fugué lors des jeux de la Francophonie et qui bloque la participation des Lions au prochain Mondial.

 

En fait,le DTN qui depuis quelques semaines après le déclenchement de cette affaire ne participait plus au réunions du bureau fédéral « serait très remonté contre la manière avec laquelle certains dossiers sont gérés, mais surtout l’affaire Ndiaté Lô«. Parce que simplement « il aurait avisé sur les tentatives de fuite de la joueuse Ndiaté Lo sans être écouté, ni suivi« .

 

A constater qu’Ado Sano est le deuxième DTN après Ousseynou Ndiaga Diop qu’il avait remplacé sous le magistère du Président Baba Tandian. Un Baba Tandian qui soutient  » je vais m efforcer de le retenir car il est bon et on a aucun problème« .

 

ado-sane3

Le directeur technique national de la Fédération sénégalaise de basket (FSB), Ado Sano a démissionné de son poste hier. L’information est du chargé de communication de l’instance fédérale, Moustapha Goudiaby. Sur les motifs du départ du DTN, le chargé de Communication de la Fédé, joint dans la soirée d’hier, dit n’avoir pas d’informations à ce sujet venant de l’intéressé. «Il m’a appelé pour m’informer avant de préciser que c’est par convenance personnelle», précise-t-il. Avant d’ajouter : «Je crois qu’il devrait tenir une conférence de presse dans les prochains jours pour expliquer les véritables raisons de son départ. A l’heure où je vous parle, je n’ai pas plus d’informations. Tout ce que je sais, c’est qu’il a quand même pris le soin d’informer les autres membres de la fédération avec qui il travaille depuis des années.»


Arrivé à la tête de la DTN, au lendemain de l’Afrobasket féminin 2011 à Bamako où il succède à Ousseynou Ndiaga Diop, Ado Sano était des dernières campagnes africaines avec les sélections seniors masculines (Abidjan) et féminines (Maputo). Deux compétitions où le Sénégal est une fois de plus rentré sans le trophée continental. Autant chez les Hommes que pour les Dames, il a fallu se contenter de la médaille de bonze. Le dernier titre pour les Dames remonte à 2009 à Madagascar, et du côté des Hommes en 1997, à Dakar. 

 

 

 

Retour à l'accueil