2012-08-27_PRESENTACION_SARUNAS_JASIKEVICIUS_001-Optimized-jpg

 

Il s'agit de la star absolue. l'ancien meneur international lituanien du Panathinaikos Sarunas Jasikevicius (36 ans, 1.93 m) jouera la saison prochaine à Barcelone et il semble que tous les jours, celui que l'on surnomme "Sarah" est suivi par les photographes.

 

Après les photos et la vidéo du lundi (27/08), une nouvelle vidéo a été diffusée sur la chaîne Catalane. La vidéo montre le vétéran de 36 ans pendant la séance d'entraînement, adressant la parole à de vieilles connaissances car Sarunas Jasikevicius connaît bien la maison le fait de réaliser un doublé avec le club catalan en 2003 (Euroleague et Liga ACB).

 

Ce joueur au palmarès rare, est un vrai habitué du podium (4 titres de l'Euroleague dont 2 avec le Maccabi Tel-Aviv, 1 avec Barcelone et 1 avec le Panathinaiko, médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Sidney en 2000, Champion d'europe en 2003, médaillé de bronze au championnat d'europe en 2007 avec la Lituanie, 8 titres de championnat national remporté dans 4 ligues européenes différentes: Champion d'Israel (2) avec le Maccabi Tel-Aviv, Champion d'Espagne (2) avec Barcelone, Champion de Turquie (2011) avec le Fenerbahçe Ulker, Champion de Grèce (3) avec le Panathinaikos. Il a aussi remporté 7 coupes nationales dans 4 pays européens différents. Deux podiums seulement manquent à son riche palmarès, le Championnat du monde et le titre de la NBA. Il reste tout de même un joueur légendaire.

 

Élu meilleur joueur du Championnat d'Europe en 2003

Élu meilleur joueur du Final Four de l'Euroleague en 2005

 

Pourtant évolué à l'Université de Maryland en NCAA, Sarunas Jasikevicius n'a jamais été drafté mais après un passage de feu au Real Madrid, où il gagne le titre de la Liga ACB et celui de l'Euroleague en 2003, ainsi vient l'ascension fulgurante d'une longue carrière quasi interminable.

 

Il part ensuite au Maccabi Tel-Aviv pour la saison 2003-2004. L'Euroligue est l'objectif du club, le Final Four se déroulant à Tel-Aviv. Après une qualification inespérée lors du dernier match du Top16, il est l'un des artisans principal de la victoire sur le CSKA Moscou puis sur le Skipper Bologne en finale.

 

L'année suivante, il remporte sa troisième victoire consécutive en Euroligue en triomphant à Moscou du Tau Vitoria. Il termine également MVP de ce Final Four.

Courtisé par la NBA, il signe finalement durant l'inter saison 2005 aux Indiana Pacers un contrat d'une durée de trois ans, refusant des offres plus lucratives (notamment de la part du Utah Jazz) pour rejoindre un prétendant au titre.

 

Il n'arrive toutefois pas à s'imposer dans la ligue américaine: après avoir évolué chez les Indiana Pacers, il espère se relancer en rejoignant la franchise des Golden State Warriors. Finalement, son temps de jeu, seulement 18 minutes de moyenne en carrière NBA, et son rôle qui ne lui permet pas de briller, 6,8 points et 2,9 passes, le décident à retourner en Europe. Laissé libre par Golden State, il signe finalement au Panathinaïkos, champion d'Europe en titre qui a signé également le grec Vasílios Spanoúlis, lui aussi de retour de NBA.

 

Avec un effectif où les joueurs majeurs ont été conservés, et avec l'apport de ces joueurs, le club grec se présente comme le grand favori pour l'Euroligue 2007-2008. Son parcours lors du Top16 est laborieux et le Panathinaïkos est éliminé lors de la dernière journée de ce tour lors d'un dernier match décisif sur le terrain du KK Partizan.

 

Dans le même temps, il conduit l'équipe de Lituanie, remportant la médaille de bronze aux Jeux olympiques d'été de 2000 et surtout la médaille d'or aux championnats d'Europe des nations en 2003 en étant élu meilleur joueur du tournoi. Lors du tournoi olympique d'Athènes, il est l'un des principaux artisans à la victoire de sa sélection nationale face aux États-Unis lors des matchs de poule. La Lituanie échoue à la quatrième place après une défaite face l'Italie en demi-finale puis face aux États-Unis pour la troisième place.

 

Jasikevičius ne dispute pas les compétitions avec sa sélection nationale durant les deux années suivantes. Il retrouve ensuite la Lituanie pour le championnat d'Europe 2007 en Espagne. La Lituanie échoue en demi-finale face à la Russie avant de remporter le bronze face à la Grèce.

 

Il a été porte-drapeau de la Lituanie lors des Jeux olympiques d'été de 2008 et il a participé sans doute au dernier Jeux Olympiques de sa carrière à Londres en 2012 avec la sélection nationale Lituanienne.

 

Après le départ du coach légendaire Zeljko Obradovic, Sarunas Jasikevicius a pris la décision de quitter le Panathinaikos cet été pour signer à Barcelone, là où il mettra sans doute un terme à sa carrière de joueur. En outre, il a remporté la Coupe de Grèce avec une participation au Final Four de l'Euroleague en mai 2012 à Istanbul avec le Panathinaikos.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil