131125_lead2.jpg

Manu Ginobili a tranquillement isncrit 16 points (6/7, 6 passes et 5 rebonds) pour mener une équipe des Spurs (13V-1D) avec 7 joueurs à au moins 10 points dans la victoire de San Antonio sur les New Orleans Pelicans (6V-7D), 112-93, cette nuit à l’AT&T Center de San Antonio.

 

Tony Parker ajoute 14 points et 7 passes, Tiago Splitter 11 points et Tim Duncan 10 points. Les remplaçants ont fait le boulot avec 14 points pour Marco Belinelli, 13 points pour Boris Diaw et 12 points pour Patty Mills, qui permettent à San Antonio de rester invaincu à domicile. Côté Pelicans Ryan Anderson score 17 points, Tyreke Evans et Jrue Holiday sont plutôt décevants avec 12 points chacun et Anthony Davis n’apporte que 10 points. La série de 3 victoires de New Orleans s’envole donc dans le Texas. Gregg Popovich a pu reposer ses titulaires, qui n’ont joué en moyenne que 20 minutes lundi.

 

Comptant jusqu’à 32 points d’avance, les Spurs n’auront été menés qu’une petite fois après un lay-up d’Al-Farouq Aminu après deux minutes de jeu dans le premier quart-temps (4-2). San Antonio distribue 30 passes dont 16 pour les remplaçants (21 pour New Orleans) et rentre 44 tirs, faisant au moins 2 passes sur chaque possession contrairement à des Pelicans qui n’ont usé que de l’isolation ou des un-contre-un, multipliant les pertes de balles (15).

 

Ginobili (11 points en 11 minutes) est agressif et provoque une faute offensive d’Eric Gordon après 2 trois-points consécutifs qui donne l’avantage 21-10 aux Spurs à 4 minutes de la fin du premier quart. La promenade commence. Kawhi Leonard s’offre un dunk pour creuser un peu plus le score 61-40 dans le 3e. La réaction de Tyreke Evans, tête baissée après un 3-points de Patty Mills à 3 minutes de la fin du quart-temps (81-56) en dit long sur le domination des Spurs cette saison.

 

 

 

 

Retour à l'accueil