com.jpg

Scénario incroyable pour cette victoire des Golden State Warriors à domicile face aux Raptors 112 à 103. La 11ème victoire de l’année en 19 rencontres pour les Californiens.

 

Au vu du score cela parait peut-être avoir été un match maîtrisé par la bande à Stephen Curry et Klay Thompson mais ce match Toronto a tout fait pour le remporter, pendant seulement 30 minutes. Après une excellente première mi-temps et une adresse remarquable face à une défense des Warriors dépassée, Toronto a construit une avance de 17 points grâce à son quatuor Kyle Lowry, Rudy Gay, DeMar DeRozan et Amir Johnson, tous auteurs d’au moins 8 points à la pause. Ils ont continué sur cette lancée après la pause dans le sillage de DeRozan et Rudy Gay qui leur ont permis de prendre 27 points d’avance 75-48 à 9 minutes de la fin du quart. Malgré un petit sursaut de Stephen Curry jusque là transparent, Toronto comptait toujours une avance confortable de 25 points à moins de 6 minutes du terme du troisième.

 

La suite par contre c’est un cavalier seul des Warriors puisque le score est alors passé de 83-58 en faveur des Canadiens à 112-103 pour les locaux, soit un 54 à 20 dans les 17 dernières minutes ! Andrew Bogut a d’abord initié un 12-3 pour finir le troisième, David Lee, Klay Thompson et Jermaine O’Neal ont ensuite pris le relais pour mettre un 19-6 au début du quatrième et revenir à 5 points à 6 minutes du terme. Ensuite c’est un show Stephen Curry qui a commencé, le meneur a passé 14 points aux Raptors dans les 6 dernières minutes imitant Thompson à trois points. Encore à trois points à 90 secondes de la fin Harrison Barnes a mis le coup de grâce aux Raptors à trois points pour une victoire incroyable.

 

42-15 en dernier quart avec 8 tirs à trois points, trop pour les Raptors! Thompson termine avec 22 points (dont 12 en dernier quart), Curry 27 et 10 passes, Barnes 19 et Lee 18. Toronto s’incline malgré 51.9% aux tirs mais grâce à une superbe adresse en première mi-temps, après la pause ça a été plus compliqué et surtout ils ont été incapables de réagir au réveil des Californiens. Rudy Gay marque 18 points, DeMar DeRozan 26 et Kyle Lowry 20 tandis que Johnson réussit un double-double 16 points 10 rebonds.

 



 

 

Retour à l'accueil