48d05382957b.jpg

Aujourd’hui c’est relâche dans ce Mondial espagnol. Les groupes ont rendu leur verdict hier et nous connaissons donc le tableau des matchs à élimination directe qui commencent dès demain avec quatre huitièmes de finale qui seront suivis par quatre autres dimanche. Tour d’horizon de ce que tout fan de basket qui se respecte appelle un « excellent weekend en perspective ».

 

Samedi 6 : l’échauffement continue pour l’Espagne et Team USA, la France déjà en danger…

 

16h00 – Team USA vs Mexique

 

Les Mexicains sont sortis quatrième du groupe D dans le sillage d’un Gustavo Ayon qui est clairement le meilleur joueur de cette sélection. Il y a quelques bons techniciens autour de lui comme Hector Hernandez ou le meneur Jorge Gutierrez (Brooklyn Nets) mais on voit mal comment cette bande de Latinos va pouvoir résister à l’armada américaine. En effet, même si Team USA ne s’est pas non plus montrée ultra convaincante en poule, cette escouade n’en reste pas moins extrêmement talentueuse et sur-athlétique. Beaucoup trop en tous cas pour des Mexicains pour qui la marche sera trop haute demain.

 

Pronostic : Team USA d’au moins 30 points et des coupons réduc chez Taco Bell pour tout le monde

 

 

18h00 – France vs Croatie

 

Certes nos Bleus ne semblent pas toujours au top et ne possèdent pas toutes leurs armes pour ce Mondial mais ils ont montré qu’ils étaient capables de très bien défendre sur certaines phases voir de proposer un bon mouvement de balle de temps en temps. Captain Boris se démène, Jeoffrey Lauvergne grandit à vue d’œil et Flo Pietrus fait son boulot au combat. Il manque de la solidité à la mène et surtout un Nico Batum qui prend ses responsabilités, qui agresse le cercle et qui porte enfin la France offensivement. Car les Croates ne sont pas imprenables, loin de là. Cette équipe a du talent c’est plus qu’indéniable avec des joueurs comme Bojan Bogdanovic (Brooklyn Nets) et bien évidemment le prodige Dario Saric (futur Sixer). Cette équipe est capable de battre l’Argentine en lui passant 90 points mais elle est aussi capable de perdre le lendemain contre le Sénégal. Mentalement ces Croates sont friables, ils sont jeunes et manque de consistance défensive mais leur aisance offensive peut parfois faire peur. Il s’agira pour les Bleus de leur rentrer dedans et de ne surtout pas se laisser embarquer dans un faux rythme.

 

Pronostic : la France de 1 à 5 points et du gros stress en perspective

 

 

20h00 - Slovénie vs République Dominicaine

 

Les Slovènes ont gagné leur 4 premiers matchs puis ont mené largement face aux Lituaniens avant de s’écrouler inexplicablement dans le dernier quart de cette rencontre ce qui leur a coûté la première place du groupe. Toutefois, les frères Dragic sont en forme. Goran fait du Goran pendant que Zoran tente de l’imiter à l’arrière ou à l’aile et s’en tire plutôt bien !  Autour d’eux, la Slovénie pourra compter sur des joueurs comme le sniper Domen Lorbek ou le pivot Alen Omic et part clairement favorité de son huitième face des Dominicains qui en sont là au prix de seulement 2 victoires en poule mais grâce aux « Tie-breaker » mis en place par la Fiba pour départager les équipes avec autant de points. Sur le parquet, un homme à crever l’écran pour eux : Francisco Garcia ! Le swingman texan nous a gratifié de très belles performances au scoring depuis le début de la compétition. Il lui faudra envoyer du très lourd s’il veut porter les siens vers un exploit.

 

Pronostic : la Slovénie de 10 à 15 points et un autre Dominicain qui va finir aux Rockets avec Garcia

 

 

22h00 – Espagne vs Sénégal

 

Le Sénégal possède une seule vraie arme pour aller au combat dans ce huitième, une arme dont le nom est Gorgui Dieng. Le pivot des Minnesota Timberwolves tourne à 18 points (8ème de la compétition) et 11,4 rebonds (2ème) depuis une semaine. Il porte son pays dans ce Mondial et peut déjà être fier du travail accompli. En face, l’Espagne – qui a tout écrasé en poule – possède également une grosse arme pour ce « combat » : TOUTE l’équipe ! Des monstrueux frères Gasol aux Alex Abrines, Felipe Reyes ou autre Victor Claver en bout de banc tout le monde est capable d’apporter dans cette escouade ibérique. Ricky Rubio fait de tout, J.C. Navarro envoie des bombes dans tous les sens, Rudy provoque et joue juste… Bref, cette « Roja » est déchaînée et n’a qu’une chose en tête : l’or. Et ce n’est certainement pas le Sénégal qui va l’empêcher de s’en rapprocher.

 

Pronostic : l’Espagne de 20 à 25 points et des Sénégalais qui quitteront ce Mondial en héros nationaux

 

 

Dimanche 7 : du sang, des larmes et du basket de haut niveau en prévision

 

16h00 – Lituanie vs Nouvelle-Zélande

 

Les Lituaniens ont arraché la première place du groupe D en battant la Slovénie grâce à un retour hallucinant dans le dernier quart alors qu’ils avaient perdu contre l’Australie et qu’ils avaient difficilement battu le Mexique et l’Angola. Les Baltes manquent de régularité mais restent une belle équipe de basket qui s’appuie beaucoup sur Jonas Valanciunas, Donatas Motiejunas et sur quelques tireurs d’élite pour développer un jeu intéressant, bien équilibré entre l’intérieur et l’extérieur. Les Néo-Zélandais auront fort à faire s’ils veulent espérer résister. Les hommes de l’autre bout du globe progressent à chaque compétition internationale mais restent certainement encore un peu justes. Thomas Abercrombie, Kirk Penney ou encore Mika Vukona vont se battre, un haka retentira avant le match mais c’est bien la Lituanie qui devrait filer en quart de finale.

 

Pronostic : la Lituanie de 8 à 13 points et 12 kiwis pressés dans la vodka lituanienne

 

18h00 – Serbie vs Grèce

 

Voici deux équipes qui ne s’aiment pas, des joueurs qui se connaissent parfaitement puisqu’ils jouent, pour beaucoup, dans les meilleurs clubs européens et s’affrontent régulièrement en Euroligue. Voici donc une rencontre qui s’annonce tendue et pleine de coups de vice mais c’est aussi une rencontre entre deux très grandes nations du basket. Deux rosters bourrés de bons joueurs des deux côtés. Certainement un peu plus de talent pur du côté serbe avec notamment Milos Teodosic, Bogdan Bogdanovic ou encore Nemanja Bjelica même si c’est Miroslav Raduljica qui s’est le plus mis en évidence depuis le début de la compétition. La Grèce, quant à elle, est la seule équipe invaincue avec Team USA et l’Espagne ! Nos amis hellènes jouent leur basket collectif, solide défensivement et sans fioriture offensivement. Le grand Bourousis prend toujours autant de place sous le cercle, Giorgios Printezis apporte de tout à l’aile pendant que Nick Calathès et Nikos Zisis régulent le jeu.

 

Pronostic : la Grèce de 5 à 10 points et 7 fautes techniques distribuées

 

 

20h00 – Australie vs Turquie

 

Les Australiens ont commencé par une défaite pour ensuite enchaîner trois victoires (Corée, Lituanie et Mexique) avant de laisser volontairement filer leur dernier match contre l’Angola – en laissant les meilleurs joueurs sur le banc –  dans le but d’éviter Team USA lors d’un éventuel quart de finale. Même s’ils font partie du jeu, on n’aime pas trop les calculs d’une manière générale en sport et celui des kangourous pourrait bien s’avérer assez mauvais car pour aller en quart, il va leur falloir déjà passer l’obstacle turc. Cette Turquie sans stars  - avec Omer Asik en tête de proue et beaucoup de joueurs assez peu connus sur la scène internationale autour du pivot – reste un très bon mélange entre expérience, qualité technique et bons athlètes. Finaliste du dernier Mondial mais éliminés au premier tour à l’Euro 2013, les Turcs sont peut-être irréguliers mais ils se sont montrés capables de tenir tête correctement aux Américains en poule alors ce ne sont pas des Australiens truqueurs qui vont leur faire peur.

 

Pronostic : la Turquie de 1 à 5 points et des kangourous dans l’avion du retour avec une défaite ridicule contre l’Angola

 

 

22h00 – Brésil vs Argentine

 

Dans la série « affrontements entre équipes qui ne s’aiment pas », je demande le match entre le Brésil et l’Argentine ! Les duels vont être terribles, les défenses resserrées et chaque panier va être vécu comme un but au foot par les supporters… Le brésil de la triplette Varejao – Nenê – Splitter a montré de belles choses en phase de poule. Leandrinho Barbosa est bien là et Marcelinho Huertas reste une valeur très sûre à la mène. Les Auriverde ont des arguments très sérieux et devraient dominer le rebond notamment et même athlétiquement dans l’ensemble. Seulement, en face, ce ne sont pas les Harlem Globe trotters qui vont se pointer mais bel et bien Luis Scola (21,6 points et 8,8 rebonds de moyenne depuis le début de la compétition) et ses petits copains vêtus de bleu-ciel et blanc ainsi qu’armés de leur habituelle Grinta ! Même sans Manu Ginobili, cette équipe argentine est une valeur sûre du basket international. Défensivement, mentalement et collectivement, les Argentins semblent supérieurs au Brésil et s’ils arrivent à imposer leur rythme de tortue, ils seront en position de passer ce tour dans un match qui ne va très certainement pas dépasser les 65/70 points par équipe…

 

Pronostic : l’Argentine de 1 à 5 et un nez cassé, du sang sur le parquet ainsi que deux expulsions


 

En jetant un œil sur le tableau (le bracket) ci-dessous, on s’aperçoit que Team USA a un véritable boulevard devant elle et qu’elle devrait atteindre la finale sans avoir trop besoin de forcer à moins que des nations comme la Slovénie ou la Lituanie ne nous sortent leur meilleur match de l’année au meilleur moment. L’autre gros favori, l’Espagne, devra forcément se débarrasser d’adversaires beaucoup plus tenaces comme peut-être la Grèce notamment ou l’Argentine. Enfin, rien ne semble impossible depuis une semaine pour Gasol et consorts. A demain pour la début des hostilités…

 

ce45f68f282ed977e44584f9277c145c.jpg

 

 

 

 

Retour à l'accueil