DSC0010

 

Ce samedi 27 Octobre à 20H 00, Max Kouguere et les Havrais recevront le SIG Strasbourg de Maxime Zianveni actuellement en super forme dans un match comptant pour la 4ème journée du Championnat de France (Pro A). Un duel opposant ces deux Fauves est à suivre de très près car leur présence sera très utile à la sélection Centrafricaine pour l'Afrobasket 2013.

 

Arrivé au Havre à l’intersaison, Max Kouguere y a trouvé du temps de jeu, quelques minutes pour jouer des mauvais tours en somme. L’ailier centrafricain espère bien marquer les esprits cette année.

 

Comme Louis Labeyrie et Alexis Ajinça, Max Kouguere fait partie des joueurs retenus pour la campagne de communication « Halloween » de la LNB, qui vise à attirer les foules dans les salles de Pro A ce week-end.

 

Alors que les pivots parisien et strasbourgeois s’affichent dans des poses dignes de membres de la famille Addams, les yeux exorbités et l’air méphistophélique, l’ailier havrais, lui, a choisi l’option loup-garou, toutes dents dehors. Il rit :

 

« J’ai fait partie des joueurs qui ont participé au Media Day (à Paris début septembre) et, à cette occasion, il y a pas mal de photos qui ont été prises. Après, ils ont opté pour les plus réussies ».

 

Passionnée de basket, la fratrie s’évade de la République Centrafricaine au moment des troubles militaro-politique de 2001 en continuant de pratiquer son sport de prédilection. Fiacre, l’aîné, est très doué, mais il préfère que ce soit son petit frère Max, fine gâchette du championnat congolais, qui fasse le grand saut. En 2007, Max intègre l’effectif espoirs de Gravelines. Passé pro au sein du club nordiste, il poursuit sa route à Antibes, Genève avant de rejoindre le Mans et, enfin, le club de Seine-Maritime.

 

Depuis le début de saison, c’est la puissance du port du Havre qui fait peur. En tête du championnat durant les deux premières journées, les Thomistes ont essuyé leur premier revers lors de leur troisième match, à Cholet. Cette entame a surpris tout le monde. Enfin presque tout le monde.

 

 « Peut-être que les gens ne nous attendaient pas, mais nous nous sommes préparés avec sérieux, raconte Max Kouguere. On s’est entraîné dur tous les jours pour ça, même si, parfois, cela n’a pas été évident puisque je suis parti pour disputer les éliminatoires du Championnat d’Afrique ».

 

Le temps de qualifier la République de Centrafrique pour l’Afrobasket 2013 et “le Fauve de Bas-Oubangui” a repris le chemin des Docks Océane où il évolue désormais. À 25 ans, après une saison en demi-teinte au Mans, le lauréat du concours de dunks du All-Star game 2007 entend bien se montrer davantage.

 

 « Je n’avais pas beaucoup de temps de jeu avec le Mans. Au Havre, on m’a offert plus de minutes et aussi des responsabilités puisque je fais partie du cinq majeur. Je joue beaucoup plus, je me dis que j’ai fait le bon choix. Après, il faudra réussir à garder l’équipe en Pro A. »

 

« Il n’y a pas de stars pour prendre la lumière »

 

Les deux victoires empochées en ce début de saison – à Boulazac et face à Nanterre, deux adversaires directs – sont évidemment encourageantes pour la suite du championnat, mais pour le plus petit budget de Pro A, l’objectif reste avant tout de se maintenir dans l’élite. 

 

« Chaque année, on ne donne pas cher du Havre, convient le natif de Brazzaville. Mais chaque fois, l’équipe se maintient. Et une fois encore, nous allons défendre notre place et cette envie de prouver qu’on mérite de jouer en Pro A est une bonne motivation. En plus, le groupe s’entend super bien, tout le monde est sur un pied d’égalité, il n’y a pas de stars pour prendre la lumière. »

 

Jeanneau incertain

 

Victime d’une lombalgie mercredi à l’entraînement, Aymeric Jeanneau est resté au repos hier. Un point sera fait aujourd’hui avec le staff médical. À l’heure qu’il est, le meneur de jeu strasbourgeois n’est pas certain de pouvoir tenir sa place au Havre.

 

 

 

 

Retour à l'accueil