Z_20120707-204237-1.jpg

 

 

France 79-74 Grande-Bretagne

L'équipe de France a montré deux visages en cette fin d'après-midi à Orléans. Après une première mi-temps catastrophique et peu rassurante, les Bleus ont montré une toute autre détermination en deuxième. Et ce fut suffisant pour remporter le match.

 

Le début de match avec Tony Parker et ses lunettes aux commandes n'est pourtant pas mauvais. Nando De Colo réussit son premier tir et les Bleus semblent lancés. Mais les Britanniques ne se laissent pas faire et répondent à longue distance par un Mike Lenzly intenable (3/3 à longue distance en premier quart). Boris Diaw tente de secouer les siens, mais rien n'y fait, l'équipe de France est lâchée après 10min (15-24).

 

La stupeur va définitivement gagner les travées d'Orléans quand les Bleus n'arrivent toujours pas à développer leur jeu dans le deuxième quart-temps. Le jeu stéréotypé est de retour et aucun shoot ne rentre. Les Français restent plus de 6min sans marquer, tandis que les Britanniques enchaînent derrière un bon Luol Deng. L'écart à la mi-temps paraît incroyable, mais est bien réel (25-43).

 

C'est là que les Bleus vont véritablement démarrer leur match. Nando De Colo est incisif, Ronny Turiaf se remet d'aplomb après une première mi-temps difficile et c'est tout le collectif qui fonctionne mieux avec Boris Diaw en fil rouge. Mais les Britanniques continuent d'allumer à distance avec un Luol Deng très fort notamment. L'entrée de Kevin Séraphin donne un grand bol d'air frais néanmoins, et l'écart est resserré avant le dernier quart (53-61).

 

Dans le dernier quart, les Bleus vont définitivement prendre l'ascendant. Yakhouba Diawara est déchaîné et prouve qu'il aurait pu avoir sa place dans cette équipe. Sa puissance physique fait merveille et il emmène tout le monde dans son sillage. Les Bleus impriment désormais le rythme du match et prennent enfin les commandes sur un lancer de Boris Diaw, Capitaine magnifique ce soir. Léo Westermann est parfait dans le costume du gestionnaire pour sa première sélection, et comme un symbole, il conclura ce match par deux lancers-francs pour une victoire rassurante, au terme d'une seconde mi-temps très accomplie (79-74).

 

Boris Diaw cumule 14pts, 5rbds et 3pds en 23min, alors que Yakhouba Diawara a été superbe avec également 14pts. Nando De Colo ajoute 13pts et Kevin Séraphin, 11 avec 3rbds.

Pour la Grande-Bretagne, Luol Deng en a beaucoup fait (23pts, 12rbds et 4pds, mais à 6/19 aux tirs dont 2/12 à 2pts). Nate Reinking et Mike Lenzly ajoutent 11pts chacun.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil