Z_20120713-224528-1.jpg

 

France 84-64 Biélorussie

L'équipe de France s'est bien rassurée hier soir en écartant nettement une équipe biélorusse pas assez armée pour répondre au défi proposé notamment par Tony Parker qui retrouve petit à petit ses sensations. Prochain rendez-vous pour les Bleus, la terrible Espagne dans un Bercy qui affichera complet (15 000 personnes).

 

La première mi-temps ne sera pourtant pas des plus rassurantes avec un bon début en attaque mené par TP qui rejoue comme la patron de l'équipe qu'il est, mais les Biélorusses ont sorti les fusils de concours et tiennent le score. Après 10 min, les Bleus mènent cependant 20-15.

 

Yakhouba Diawara signale son entrée par un tir longue distance, mais l'adresse n'est guère présente pour attaquer face à la zone. C'est finalement sur un rush en fin de mi-temps mené par Parker à la baguette et Nando De Colo et surtout Ludovic Vaty à la finition. Les Bleus jouent mieux et ont créé un vrai break (39-31).

 

Mais la mi-temps n'a pas porté conseil et les Biélorusses se distinguent avec 7-0 qui réduit à néant les efforts des Bleus. C'est alors que Kevin Séraphin sonne enfin la charge. Il fait sienne la raquette et dunke à tout-va, profitant à fond des fixations d'un Tony Parker décidément très en jambes. Après trois quarts-temps, la messe semble dite (61-47).

 

Le quatrième quart ne sera qu'une confirmation avec le réveil de Fabien Causeur qui prend littéralement feu avant que Nando De Colo ne lui embraie le pas, toujours derrière les 6.75m. Les Bleus déroulent tranquillement et s'imposent finalement 84-64 rassurant public et observateurs.

 

Tony Parker a été très bon avec 17pts à 6/12 aux tirs et 12rbds, en 34min. Kevin Séraphin ajoute 16pts et 3rbds en seulement 15min, Fabien Causeur a retrouvé la mire avec 14pts en 19min et un joli 4/6 à 3pts. Nando De Colo fut égal à lui-même avec 13pts, 4rbds et 3pds et Ludovic Vaty a fait une belle impression avec 11pts et 9rbds.

 

Pour la Biélorussie, Aliaksandr Kudrautsau termine à 13pts et 4pds, et Aliaksei Trastsinetski ajoute 13pts et 4rbds. Le meneur américain naturalisé Dante Stiggers a vécu un cauchemar avec 0pts et un terrible 0/9 aux tirs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil