121015-nick-young-celtics810.jpg

 

Bien sûr ce n’est que la pré-saison, bien sûr Kevin Garnett a été mis au repos, bien sûr les stars ont été économisées, bien sûr ce match ne veut rien dire… Mais quelle raclée ! Les 76ers avaient apparemment à coeur de se venger de leurs bourreaux en playoffs 2012, en s’imposant 107-75 au Wells Fargo Center, face aux Celtics.

 

Paul Pierce essaie bien de réveiller ses troupes (16 points à 5/10), secondé par Brandon Bass (11 points et 6 rebonds), mais c’est largement insuffisant pour revenir sur l’équipe de Philadelphie. Jason Terry (3 points à 1/4), devra se montrer bien meilleur, et surtout bien plus régulier s’il veut faire oublier Ray Allen aux fans. Jared Sullinger, encore titulaire a lui, réalisé un match correct : 9 points à 3/6 et 5 rebonds.

 

Dans la ville de l’amour fraternel, tout est au contraire plutôt rose. Malgré l’absence d’Andrew Bynum, c’est, comme c’était souvent le cas l’an dernier, le collectif qui a parlé. 9 joueurs terminent à au moins 8 points. Nick Young a encore une fois réalisé un très bon 4e quart-temps (14 points à 5/7), Maalik Wayns prouve encore qu’il est la bonne pioche de l’été pour les 76ers. Il s’est effectivement encore fait remarquer par sa vitesse, son intensité et sa vision de jeu (9 points et 8 passes décisives). Spencer Hawes sera lui, logiquement élu homme du match, avec 17 points et 8 rebonds, en seulement 17 minutes.

 

Les highlights :

 

 

 

 

Retour à l'accueil