hamilton_hp_121009.jpg

 

Premier match de la saison et première victoire pour les Chicago Bulls à domicile mardi soir sous les yeux de Scottie Pippen. Face à un équipe de Memphis qui avait décidé de limiter les minutes d’une majorité de ses cadres, les Bulls, avec un bon Joakim Noah (10 points, 7 rebonds et 4 passes décisives) dans le cinq majeur, ont fait la difference en début de 3e quart temps. La pression défensive impulsée par le revenant Kirk Hinrich (7 passes) sur Jerryd Bayless, titulaire en l’absence de Mike Conley, fût l’une des clés du match.

 

Avec aucun joueur à plus de 23 minutes, un très bon Luol Deng (18 points, meilleur marqueur du match) et un banc composé de nouveaux élément performants (Nate Robinson et Nazr Mohammed compilent 26 points) la soirée de rentrée fut très positive pour les Bulls.

 

Peu d’enseignements en revanche pour les Grizzlies. Aucun de leur starter n’a joué plus de 19 miutes et n’a dépassé la barre des 9 points. Score final: 92-88.

 

Quant aux Hornets, la deuxième fut la bonne! Opposés aux Bobcats, les Hornets encaissèrent un assassin 29 à 11 dans le second quart-temps mais surent réagir aussitôt. Anthony Davis (22 points, 9 rebonds), Robin Lopez (18 points) et Austin Rivers (13 points) de retour sur le parquet en début de deuxième mi-temps firent la différence lors de ce quart largement remporté par New Orleans (28-8). Lors de la dernière période, les deux coachs passèrent leurs effectifs en revue et l’affaire fût dans la poche pour les Hornets.

 

Côté Bobcats on pourra retenir les 10 points de Michael Kidd-Gilchrist, opposé à son ex-coéquipier de Kentucky Anthony Davis, et les 15 points du nouveau venu Ben Gordon. Score final: 97-82

 

 

 

Retour à l'accueil