image-copie-4.jpg

Les Raptors tenteront de franchir la première ronde quatre-de-sept de leur histoire et d’accéder au deuxième tour des séries de la NBA aux dépens des Nets de Brooklyn, vendredi soir, au Barclays Center.

 

La dernière fois que les Raptors ont réussi à s’y tailler une place, c’était en 2001 lorsqu’ils ont défait les Knicks de New York 3-2. Ils avaient ensuite baissé pavillon en sept matchs face aux 76ers de Philadelphie en demi-finale de l’Association Est. Depuis, ils ont échoué à franchir la première étape chacune des trois fois qu’ils ont pris part aux éliminatoires.

 

« Je crois que nous savons le niveau d'intensité que ça nécessite, nous l’avons compris, a déclaré l’entraîneur-chef Dwane Casey après l’entraînement de jeudi. C’est difficile dans cette ligue, car il y a tellement en jeu. Nous sommes une jeune équipe. C’est positif pour les gars de vivre cela. »

 

Les Raptors ont pris l’avance dans la série grâce à une victoire de 115-113 à domicile mercredi. Chaque victoire est importante, mais Toronto a vu son avance de 26 points partir en fumée avant de finalement s’assurer de la victoire.

 

« Nous avons fait tout ce qu’il était possible de mal faire au quatrième quart », a admis Casey. Ce fut une bonne leçon. »

 

Les Nets semblaient déjà prêts à plier bagage au début du dernier quart devant un déficit de 91-69 tandis que Paul Pierce et Kevin Garnett regardaient le match à partir du banc. Malgré tout, les Joe Johnson, Deron Williams et compagnie ont réussi à compiler 44 points dans les 12 dernières minutes pour faire grimper le suspense.

 

Mirza Teletovic a amorcé le quart avec un panier de trois points et a renchéri dès la possession suivante pour lancer une dominante séquence de 19-3 au cours de cette période, ramenant ainsi le pointage à 97-91.

 

Johnson a par la suite ajouté un trois points avec 3:19 à faire, ce qui a permis de provoquer une égalité de 101-101 qui s’est prolongée jusqu’à 106-106, jusqu’au moment où Kyle Lowry a enfilé un autre trois points crucial.

 

Les deux lancers francs de DeMar DeRozan ont augmenté l’écart à 113-108, mais Alan Anderson a redonné espoir aux Nets alors qu’il restait 10 secondes à écouler en ajoutant quatre points au tableau.

 

Après les deux autres lancers francs de DeRozan, les Raptors ont fauté contre Andray Blatche, qui a réussi son premier tir avant de s’adjuger le rebond en ratant intentionnellement son second. Sa passe dans le haut de la bouteille est cependant passée par-dessus la tête de Williams si bien qu’il a commis une violation pour ne pas être revenu à temps dans la zone, permettant aux Raptors de s’accrocher définitivement à la victoire.

 

« En espérant que cela nous tienne sur un pied d’alerte », a jugé Casey.

 

Dans le clan torontois, Lowry a mené la charge avec 36 points incluant six paniers de trois points (dont celui qui redonnait l’avantage aux siens à 1:04 de la fin). DeRozan a ajouté 23 points et Jonas Valanciunas a aussi contribué avec 16.

 

Chez l’adversaire, Johnson a fait sa part avec 30 points, Teletovic en a ajouté 17, tandis que Williams et Anderson ont inscrit 13 points chacun.

 

« Les gars se sont battus, de dire l’entraîneur Jason Kidd. Ils nous ont placés en position de gagner sur la route, mais nous n’avons pas bien exécuté les petits détails. »

 

Si les Nets sont en mesure de forcer un match no 7, celui-ci aura lieu samedi au Air Canada Centre. Si les Raptors réussissent à fermer les livres, ils affronteront le Heat de Miami au deuxième tour.

 

 

 

Retour à l'accueil