130913_SparkMercuryPlayoffs_650.jpg

Los Angeles Sparks : 2ème de la Conférence Ouest - Bilan : 24 victoires et 10 défaites / Phoenix Mercury : 3ème de la Conférence Ouest - Bilan : 19 victoires et 15 défaites

 

Champion en 2000 et 2001, Los Angeles n’est plus revenue en finale depuis 2003, année où les Sparks pouvaient réussir le three peat. Auteur d’une saison solide  en terminant 2ème de la conférence, Los Angeles a encaissé 75 points par match et en a marqué 81.9, soit la 2ème meilleure performance de la ligue. Effectif solide avec des grandes stars, Los Angeles peut avoir son mot à dire dans la course au titre. Phoenix avec une saison mitigée malgré sa 3ème place revient de loin après sa saison 2012 catastrophique. Saison 2013 pleine de renouveau avec la draft de Britney Griner grande joueuse dans les deux sens du terme. Encaissant 80.3 points et en marquant 79.7 points, la défense pourtant priorité de Griner n’est pas la même pour tout le monde. 

 

STARS

 

Candace Parker / Diana Taurasi

 

Taurasi_640_091913.jpg

Duel de génération entre deux grandes joueuses, d’un côté Candace Parker, joueuse de très grand talent comme Diana Taurasi. Parker se détache du lot de joueuse talentueuse des Sparks en réalisant 17.9 points 8.7 rebonds et 3.8 passes, sûrement la meilleure joueuse depuis l’ère Lisa Leslie. De l’autre côté à Phoenix, Taurasi réalise une très grande saison malgré ses 31 ans avec 20.3 points 4.2 rebonds et 6.3 passes.

JOUEUSES À SUIVRE

 

Nneka Ogwumike - Kristi Toliver / Candice Dupree - DeWanna Bonner 

 

L’ailière et l’arrière sont les principaux atouts des Sparks en combinant 14.6 points et 7.6 rebonds pour la 1ère et 14.1 points et 2.3 passes pour la 2ème. Elles peuvent sans aucun doute donner du fil à retordre à l’autre duo de Mercury. 

L’autre duo ailier/arrière peut rivaliser tant bien que mal au duo Ogwumike/Toliver en combinant pour la 1ère 15.2 points et 6.4 rebonds et pour la 2ème 14.5 points et 5.8 points. 

Les deux match-up s’annoncent très serrés étant donné le niveau affiché par les deux duos des deux équipes. Il y aura du suspens et il est fort probable que les 2 duos les plus en forme donneront l’avantage à leur équipe.

 

PRONOSTIC

 

En 4 confrontations en saison, 2 victoires pour le Mercury avec une moyenne de 11 points d’écart et 2 victoires pour les Sparks avec une moyenne de 23 points d’écarts (le dernier match de la saison avec +34 en faveur des Sparks a eu lieu sans les joueuses majeures).

 

Confrontation très serrée donc qui pourrait se jouer en 3 matchs avec un avantage pour Los Angeles car Phoenix dépend trop de Taurasi.

 

 

 

Retour à l'accueil