187911887_10_1.jpg

Un premier triple-double en carrière pour Tony Wroten cette nuit (18 points 10 rebonds et 11 passes), 36 points dont le shoot de l’égalisation à 3-points pour James Anderson et un autre panier ultra-cluth de Spencer Hawes (18 points et 9 rebonds) ont donné la victoire aux 76ers (5V-4D) sur les Rockets après prolongation 123-117 cette nuit, deux jours après la fessée reçu contre San Antonio.

 

Remplaçant de Michael Carter-Williams absent (douleurs au pied), Wroten et le siens avaient de la concurrence contre un Houston sans James Harden (blessé au pied gauche) avec 34 points de Jeremy Lin (10/19 dont 9/15 à 3-points et 12 passes !), Dwight Howard (23 points à 9/20 et 15 rebonds et 5/9 aux lancers) et Chandler Parsons (22 points à 9/19 7 passes et 6 rebonds).

 

Menés 90-80 à l’entame du dernier quart, les Sixers vont pouvoir compter sur James Anderson et Spencer Hawes pour remettre l’équipe sur de bons rails. À 2’14 de la fin du temps réglementaire, ils remontent à 102-101 et le lay-up de Tony Wroten leur permet de passer devant 103-102. James Anderson enfile alors son costume de héros avec un shoot très difficile à 3-points face au cercle qui propulse Philadelphie en prolongation à 6’6 secondes de la fin.

 

Les Rockets manquent 10 shoots d’affilée entre la fin du 4e et le début de l’OT avant que le and one de Dwight Howard ne permette d’égaliser à 2’21 de la fin du match. S’en suit un 3-points de Jeremy Lin qui donne l’avantage aux Rockets 112-111 et deux lancers-francs convertis de Thaddeus Young de l’autre côté. Howard répond avec deux points mais la claquette dunk de Spencer Hawes enfonce le pivot et son équipe pour de bon. Evan Turner (23 points) inscrit deux lancers, imité par Young et Anderson qui assurent la victoire sur la ligne.

 

 

rockets-vs-sixers.jpg

 

 

 

Retour à l'accueil