160605178_10.jpg

 

Les Lakers, rois du suspenseLes Lakers ont remporté un deuxième match de suite contre les Pistons dimanche (98-97). Les Clippers, l'autre équipe de Los Angeles, sont allés s'incliner à Boston (104-106) contre les Celtics.

 

Les Lakers ont tremblé, mais les Lakers ont réussi à remporter un deuxième match de suite, deux jours après leur victoire contre les Minnesota Timberwolves (111-100). Les coéquipiers de Kobe Bryant (18 points et 5 passes décisives) ont fait durer le suspense contre les Detroit Pistons. Alors qu’ils menaient de 11 points à la mi-temps (62-51), ils ont vu les Pistons refaire leur retard progressivement sous l'impulsion de Greg Monroe (20 pts, 12 rbds). Dans les dix dernières secondes, les Lakers, qui n’avaient plus qu’un point d’avance, ont raté quatre lancers francs, dont les deux derniers par Steve Nash, auteur d’un double double (11 pts, 10 p.d.). Les Pistons avaient une seconde pour inscrire le panier de la victoire, mais ils n'ont pas profité de leur ultime possession et ils se sont inclinés d'un petit point (97-98).

 

 

Les Clippers y ont cru

 

A contrario, les Clippers ont failli réussir un retour incroyable contre les Celtics. Menés de dix-neuf points à la mi-temps et de quinze au début du quatrième et dernier quart temps, ils ont finalement perdu de deux points (104-106), après un ultime trois points de Jamal Crawford au buzzer. Sorti du banc, l’arrière des Clippers a terminé meilleur marqueur de la rencontre, à égalité de points (23) avec Bledsoe. Ce dernier a réussi un double double (10 passes), Blake Griffin également (20 pts, 11 rbds). Privés de leur meneur Rajon Rondo (genou), les Celtics ont pu s'appuyer sur Green (14pts), Barbosa (14 pts), Terry (13 pts) et Garnett (12 pts), mais surtout Paul Pierce (22 pts), qui a inscrit un trois points décisif à deux secondes de la fin. C'est la 4e victoire d'affilée pour les hommes de Doc Rivers depuis l'indisponibilité de Rajon Rondo.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil