vassilis-spanoulis-olympiacos-piraeus-eb13.jpg

Bayern Munich103-105 Olympiacos Le Pirée

 

22-28 | 50-59 | 77-80 | 103-105

 

Match hyper offensif ce soir à l’Audi Dome et une nouvelle fois, l’Olympiacos a fait preuve d’une réussite incroyable avec un superbe 24/34 à deux points et 14/31 à trois points. Ce sont les grecs qui rentrent le mieux dans le match en montrant tout de suite leurs intentions à trois points et prennent l’avantage 4-9. Munich réagit immédiatement par John Bryant mais la réussite insolente de l’Olympiacos lui permet de prendre une petite avance au bout des dix premières minutes 22-28.

 

Si l’Olympiacos maintient l’écart au début du deuxième acte, ce n’est pas pour longtemps puisqu’Heiko Schaffartzik va donner une nouvelle impulsion aux allemands pour passer un 10-0 aux visiteurs et mener 32-30. Puis l’Olympiacos va faire rentrer Vasileios Kavvadas, fraichement débarqué du Panionios et celui-ci va inscrire 3 paniers d’affilé pour repasser devant 40-41. Chevon Troutman et Bryce Taylor ne pourront pas éviter que l’Olympiacos ne regagne les vestiaires avec 9 longueurs l’avance 50-59.

 

Petit à petit le Bayern se fait distancer pour compter 12 points de retard 54-66, mais il était dit que ce match-là ne serait pas si simple pour l’Olympiacos, alors les allemands vont passer un 16-1 à leurs visiteurs pour reprendre les devants 70-67. Le club grec a des ressources et lance donc Stratos Perperoglou pour éteindre l’incendie et il va inscrire 11 points pour amener le score à 77-80 après trente minutes de jeu.

 

L’Olympiacos va à nouveau prendre un petit avantage au fil de dernier quart temps et Bryant Dunston va permettre à son équipe de mener 92-99. Pour une fois le club grec va mal gérer la fin de match et va voir revenir le Bayern à 102 partout, c’est alors Stratos Perperoglou qui va jouer les pompiers et sur un nouveau rebond il va provoquer une faute lui permettant ainsi de mener 102-105. Sur la dernière action, Malcolm Delaney se retrouve sur la ligne des lancers…. Marque le premier… 103-105… Il manque le second, mais le rebond est pour les allemands… Heiko Schaffartzik hérite du ballon, il tente un shoot à trois points, mais le ballon tape le cercle et ne rentre pas… Encore une fois l’Olympiacos s’impose à nouveau et obtient ainsi sa 8ème victoire en autant de rencontres.

 

Malcolm Delaney inscrit 22 points, prend 5 rebonds, donne 6 passes pour 32 d’évaluation.

 

Vassilis Spanoulis score 24 points et prend 7 rebonds pour 30 d’évaluation, il rend donc la meilleure carte pour l’Olympiacos.

 

 

 

 

Retour à l'accueil