1043876.jpg

Montepaschi Siena 62 - 70 Olympiacos Le Pirée

 

(11-20 | 23-36 | 42-54 | 62-70)

 

Match des extrêmes ce soir pour ces deux équipes puisque l’Olympiacos était invaincu alors que Sienne n’avait pas encore connu la victoire. Et bien ce n’était pas encore pour ce soir.

 

L’Olympiacos a quasiment plié de match d’entrée en infligeant un 0-11 grâce notamment à Georgios Printezis. Taylor Rochestie et Kim English auront beau faire, ils ne pourront jamais rattraper ce début de match calamiteux et ce n’est pas la défense imposée par les grecs qui leur faciliteront la tâche.

 

L’écart va se stabiliser entre 12 et 16 points dans les deuxièmes et troisièmes quarts, avant que Kim English ne réussisse à faire passer Sienne sous la barre des 10 points après un shoot de derrière l’arc, la défense se resserre à nouveau et tout de suite la sanction tombe et l’Olympiacos reprend 13 points d’avance. Les lancers de Daniel Hackett en fin de match ne serviront à rien, Sienne s’incline à nouveau .

 

Le MVP du match est Bryant Dunston qui inscrit 9 points et prend 7 rebonds pour 17 d’éval.

Pour Sienne, c’est Daniel Hackett qui se distingue grâce à ses 6 points, 6 passes et 10 fautes provoquées pour 12 d’évaluation.

 

A noter que pas un seul des joueurs de l’Olympiacos n’a inscrit plus de 10 points, la marque est donc bien répartie entre les dix joueurs du Pirée.

 

 

 

Retour à l'accueil