hp_hornets_lm_130227.jpg

 

Oklahoma City, facile vainqueur des Hornets (119-74), profite de la défaite de San Antonio à domicile contre Phoenix (101-105) pour se rapprocher des Spurs. Stephen Curry a inscrit 54 points contre New York mais Golden State a perdu (109-105)

 

L’actuel dauphin de l’ouest, et par ailleurs de la ligue, Oklahoma City, accueillait cette nuit le 13e, à égalité avec Sacramento, de cette même conférence. L’occasion pour les hommes de Scott Brooks de s’offrir une victoire très large et très facile, 119 à 74, et de se reposer un petit peu.

 

Il faut dire qu’à 62 – 45 à la mi-temps, la messe a été dite plutôt rapidement. Un dernier coup de rein dans le 3e quart-temps (96 – 60), et l’on pouvait entamer un garbage time des plus longs. Autant dire que si les spectateurs attendaient du suspense, ils se sont trompé de match.

 

Kevin Durant (18 points, 11 rebonds, 10 passes) n’a joué que 27 minutes, le temps de caler un petit triple-double, sans forcer. Serge Ibaka (18 points, 7 rebonds, 3 contres) a fait le ménage dans la raquette, tandis que Russell Westbrook (29 points) était responsable de la section « scoring ». Kevin Martin (14 points) et Reggie Jackson (14 points) sont venus compléter le tableau.

 

Anthony Davis absent, Ryan Anderson (14 points) et Greivis Vasquez (6 points, 3 rebonds, 7 passes) avaient les clés du camion, mais ont été totalement à la rue. Austin Rivers (9 poins, 4 passes) et Al-Faruq Aminu (7 points, 7 rebonds) n’ont pas fait une très grande différence en plus.

 

Le Thunder (42 – 15) reprend donc 2 matchs d’avance sur les Clippers, et n’est vraiment pas disposé à se laisser piquer la 2e place. New-Orleans (20 – 39) reste 13e, mais est désormais à égalité avec les Kings pour l’avant-dernier bilan à l’ouest.

 

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil