nba1.jpg

C’est fait. Enfin ! Terminées les rumeurs quotidiennes qui envoyaient Kevin Love à droite ou à gauche, tout comme la première équipe dans laquelle jouera Andrew Wiggins : le All Star ira bien à Cleveland, comme l’a confirmée sa franchise aujourd’hui.

 

Le deal a été officialisé par le site Yahoo Sports, mais il ne pourra avoir lieu qu’à partir du 23 Août prochain : c’est notamment à cause du contrat signé il y a quelques jours par Wiggins que la date a dû être repoussée par respect des lois NBA, les rookies devant attendre un mois avant de pouvoir être transférés après signature. Kevin Love se rendra donc du côté de l’Ohio pour la saison prochaine, tandis que le numéro 1 de la dernière Draft, celui de la précédente (Anthony Bennett) et un choix de Draft protégé pour la prochaine cuvée feront le chemin inverse vers Minnesota. On peut enfin souffler des deux côtés, puisque les Cavs récupèrent le All Star tant voulu pour épauler LeBron à l’intérieur, et les loups pourront enfin construire autour d’un ailier au potentiel affolant.

 

L’information qui semble surtout la plus importante, c’est la suivante : Love étant possiblement agent-libre l’été prochain, il aurait donné son engagement envers les Cavs pour signer un nouveau contrat avec la franchise, à hauteur de 120 millions sur 5 ans. Une somme astronomique certes, mais qui viendra notamment prendre la place des 10 millions gagnés par Anderson Varejao, tout comme l’Offre Qualifiante de 7 millions à donner à Tristan Thompson. Nul ne doute que de gros débats auront lieu sur la future situation financière des Cavs, si Kyrie Irving, LeBron James et Kevin Love obtiennent tous le maximum.

 

All-Star-2.png

Les deux franchises ont donc été priées de ne pas officialiser l’affaire, par soucis de communication et de respect des lois imposées par la NBA, tout comme Kevin Love qui aurait confirmé qu’il ne s’exprimerait pas sur le deal en question. Du côté de Cleveland, le soucis était de sécuriser Love à tout prix : d’autres franchises, surtout les Bulls, étaient intéressées par ses services et avaient nettement plus d’exposition médiatique pour attirer la star. En renvoyant deux jeunes talents et un choix de Draft, les Cavs font certes un sacrifice mais qui pourrait se transformer en futur titre, si David Blatt trouve un moyen de faire jouer tout le monde harmonieusement. Quant aux Wolves, pas de Kevin Martin ni de J.J. Barea dans la valise, mais les affaires ne sont pas encore terminées.

 

Belle opération en tout cas pour Flip Saunders qui aura droit à un combo Zach LaVine + Andrew Wiggins dévastateur dès la saison prochaine en contre-attaque…! Les Cavs sont désormais dans le viseur de tout le monde : l’équipe à abattre, hormis les Bulls, ce sont bien eux à l’Est.

 

 

Source : Yahoo Sports

 

 

 

Retour à l'accueil