messinazeljko.jpg

Fenerbahçe Ulker (2v, 0d) - CSKA Moscou (2v, 0d), un duel au sommet du groupe A entre deux coachs légendaires (Zeljko Obradovic et Ettore Messina)

 

Après avoir battu FC Barcelone Regal la semaine dernière, le Fenerbahçe Ulker du coach Zeljko Obradovic s'attaque à un autre prétendant au titre le CSKA Moscou pour le compte de la 3e journée de l'Euroleague.

 

Jusque là invaincus en toutes compétitions confondues, ces deux poids lourds européens vont sans doute livrer l'une des plus belles batailles de la saison, probablement un avant goût du Final Four 2014. Le Fenerbahçe et le CSKA Moscou possèdent non seulement des effectifs XXL avec des budgets colossaux, mais aussi deux meilleurs entraîneurs européens les plus titrés du continent (Obradovic et Ettore Messina). On se dirige donc vers un duel de très grande classe entre deux équipes en course pour le titre de l'Euroleague Turkish Airlines.

 

Le CSKA qui est resté sur une petite victoire à Moscou face aux Ukraniens de Budivelnik Kiev, devra élevé son niveau de jeu s'il ne veut pas passer une mauvaise soirée à Istanbul. De son côté, le Fener est une équipe jeune mais redoutable. Au fil des rencontres, les turcs affichent une séreinité étonante à l'image d'un Linas Kleiza en feu la semainde dernière contre Barcelone. Si les hommes d'Ettore Messina se sont jusque là appuyés que sur des individualités, c'est tout le contraire pour le Fener qui obtient chaque victoire en équipe à l'image du duo Bo McCalebb / Emir Preldzic souvent généreux. Si les moscovites veulent faire douter cette équipe du Fener, il faudra montrer un meilleur visage que celui de leurs deux premiers matchs face à Nanterre et contre Budivelnik Kiev. Collectivement, le Fener c'est du très lourd et c'est aussi une équipe en pleine confiance à l'image de Bojan Bogdanovic capable de dégainer à tout moment.

 

Bataille des intérieurs

 

notes-oly-cska.jpg

L'on surveillera de près l'état de forme des intérieurs du Fener ainsi que ceux du CSKA. Ce sera indiscutablement l'une des clés de la rencontre. Dans ce secteur de jeu, il y'a du beau monde, des joueurs de classe mondiale. Si Obradovic comptera sur le trio Luka Zoric - Nemanja Bjelica - Gasper Vidmar pour durcir sa raquette, le coach Ettore Messina possède de sérieux arguments dans ce secteur intérieur, cartainement l'une des forces de l'équipe moscovite cette année. Avec cinq joueurs intérieurs très expérimentés - dont le polyvalent Viktor Khryapa - (Nenad Krstic, Sasha Kaun, Kyle Hines et Andrey Vorontsevich), le CSKA a les moyens de frapper un grand coup ce soir à Istanbul même s'il faudra faire plus pour stopper ce rouleau compresseur istanbuliote. Le Fener devra de son côté surveiller Sonny Weems et Vitaly Fridzon, deux arrières de première classe.

 

A la mène, Milos Teodosic et Jeremy Pargo devront trouver les ingrédients nécessaires pour couper les relations entre Emir Preldzic et le secteur intérieur (Luka Zoric, Nemanja Bjelica, Gasper Vidmar) ainsi que celle entre Bo McCalebb et les deux shooteurs du Fener (Bojan Bogdanovic, Linas Kleiza).

 

Une bataille tactique

 

Fener-CSKA, c'est aussi une bataille tactique entre ceux que l'on considère comme étant les meilleurs entraîneurs européens. Si le coach serbe Zeljko Obradovic semble clairement devancé son ami italien Ettore Messina sur l'ensemble de leurs confrontations en Euroleague, la tâche n'a jamais été facile car les deux hommes se connaissent parfaitement. 

 

Zeljko Obradovic certainement le meilleur coach européen de tous les temps

 

151020131439519495896_2.jpg

Coach européen le plus titré de la planète, exigent et prolifique, Obradovic a laissé ses empruntes partout où il est passé depuis son pays natal avec le Partizan Belgrade, en passant par l'Italie avec Benetton Trevise, par l'Espagne avec le Real Madrid, ensuite par la Grèce avec le Panathinaikos Athènes. Arrivé cet été au Fener après une année sabbatique, le coach serbe n'a pas attendu trop longtemps pour poser sa "grinta" au sein d'un roster qu'il a construit lui-même. La présence d'Obradovic sur le banc du Fener se traduit par les résultats de l'équipe istanbuliote qui affiche clairement ses ambitions après avoir conquis Istanbul en battant consécutivement Galatasaray, Anadolu Efes et Besiktas. Très displiné sur le plan tactique, solide en défense avec un jeu tourné vers l'avant, le Fener est difficile à cuire. Chaque joueur venant du banc se donne à 100%, sans doute la main de "Zots" capable de tirer le meilleur de ses élèments. Courtisé cet été par deux franchises NBA qui voulaient d'abord l'interviewer, le patron du Fener a tout simplement refusé, prenant cela comme un manque de respect pour quelqu'un qui possède l'un des meilleurs palmarès du basket-ball au monde.

 

 

Ettore Messina, le mentor de Manu Ginobili

 

_TM16398.jpg

Avec quatre titres en Euroleague, le coach légendaire italien n'est jamais passé inaperçu. Manager dans l'âme, Messina a tout connu en Euroleague, des moments de gloire avec Virtus Bologna (1998, 2001) et avec le CSKA Moscou (2006, 2008). Doté d'un caractère bien trempé comme celui de son ami serbe, Messina est l'un des entraîneurs les plus respectés du vieux continent. Passé par les Los Angeles Lakers en NBA en tant qu'assistant de Mike Brown, Ettore Messina a décidé de revenir en Europe pour continuer à travailler comme un homme du premier plan. S'il a aimé son expérience avec les Lakers, Messina a aussi déclaré qu'il méritait largement mieux en NBA qu'un poste d'assistant. Cela montre bien la dimension de l'homme qui reste à ce jour le deuxième entraîneur le plus titré en Euroleague et probablement l'un des meilleurs de la planète.

 

Présentation de la rencontre

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil