ALL-STAR-GAME-HOUSTON-3134-copy_0.JPG

 

Après trois défaites lors des cinq derniers matchs, Michigan devait impérativement se relancer face à Illinois pour rester dans le haut de tableau de la Big Ten. Trey Burke et ses coéquipiers n’ont pas laissé passer cette occasion et ont disposé des Fighting Illini sur le score de 71 à 58 pour décrocher leur dixième victoire de la saison au sein de la Big Ten.

 

Pourtant, tout n’a pas été simple pour les Wolverines dans leur antre d’Ann Arbor. Ils ont en effet été malmenés pendant le plus clair de la première mi-temps par une équipe d’Illinois très accrocheuse et à la quête d’un succès de marque, et n’ont mené au score pour la première fois qu’après dix-sept minutes de jeu. Très appliqués, ce sont les Fighting Illini qui sont rentrés aux vestiaires avec trois points d’avance (31-28) et plein d’espoir pour la deuxième période, alors que le doute semblait s’installer du côté de Michigan.

 

Mais la pause a fait le plus grand bien aux Wolverines qui ont attaqué la deuxième mi-temps pied au plancher avec un 15-3 sous la houlette de Trey Burke et Glenn Robinson III pour prendre une avance confortable (43-34, 26e) et ils n’ont dès lors plus été inquiétés par leur adversaire du jour. Michigan a pu tranquillement géré la fin de match en gardant Illinois à distance respectable. Comme toujours, Trey Burke a été excellent avec 26 points et 8 passes décisives et a parfaitement été secondé par Tim Hardaway Jr. (13 points) et Glenn Robinson III (10 points). Brandon Paul a été limité à 10 points pour Illinois. Avec cette défaite, les Fighting Illini affichent désormais un bilan négatif dans la Big Ten (7-8) mais gardent malgré tout de très bonnes chances de se qualifier pour la March Madness avec des victoires remportées face à des équipes du calibre de Butler, Gonzaga, Indiana ou encore Ohio State.

 

12329002-standard.jpg

 

Les Wolverines se déplacent à Penn State la semaine prochaine pour un match largement à leur portée, tandis qu’Illinois n’aura pas vraiment le droit à l’erreur lors de la venue de Nebraska afin de rester dans la course à une place à la March Madness.

 

 

Source: BasketAmericain.com

 

 

 

 

Retour à l'accueil