dm_130331_ncb_michigan_florida_analysis.jpg

Suite et fin de l'Elite Eight avec les finales régionales South et Midwest. Du spectacle en perspective, un peu terni par une grave blessure sur le parquet d'Indianapolis lors du second match.

 

Michigan (4) 79-59 Florida (3)

Florida avait bénéficié jusque-là d'un parcours relativement facile dans ce tournoi NCAA et l'aventure va s'arrêter ici pour les Gators qui vont s'incliner face à des Wolverines en pleine bourre. Le dernier voyage au Final Four pour Michigan remonte à 20 ans à l'époque du Fab Five.

 

Florida va complètement manquer son entame de match, après seulement 3 minutes de jeu Mitch McGary (11 points 9 rebonds) viendra inscrire un panier pour porter le score à 13-0. C'est le Français d'origine centrafricaine Will Yeguete qui va sortir du banc et débloquer le compteur des Gators. Trey Burke va tranquillement réciter sa partition avec 15 points 8 rebonds et 7 passes. Les Floridiens accuseront 17 unités de retard à la pause. Michigan aura déjà un pied au Final Four.

 

michigan-final-four-thumb-646x429-138561.jpg

 

La seconde mi-temps sera aussi remportée par les Wolverines 32 à 29. Kenny Boynton terminera co-meilleur marqueur pour Florida avec Will Yeguete pour 13 points chacun. En face c'est le freshman Nik Stauskas qui va s'amuser avec ses 22 points. Les Gators n'auront pas éxisté dans cette rencontre et laisse la place aux Wolverines qui iront affronter Syracuse à Atlanta.

 

APTOPIX-NCAA-Michigan-Florida-Basketball.JPEG-0114e.jpg

 

NCAA-Michigan-Florida-Basketball--2-.jpg

Sur la photo, Will Yeguete à droite entouré de ses coéquipiers sur le banc.

 

Duke (2) 63-85 Louisville (1)

Début de match assez défensif entre Duke et Louisville, en cause le bon boulot des deux tours de contrôle que sont Mason Plumlee et Gorgui Dieng. Les Cardinals vont longuement conserver deux petits points d'avance avant que les attaques ne se débrident. C'est Josh Hairston en sortie de banc qui va donner l'avantage à Duke sur un and-one. Quelques actions plus tard la rencontre va basculer, Kevin Ware va subir une terrible blessure. La jambe du sophomore va se casser net sur une réception. Les images sont terribles et Ware devra évidemment laisser ses coéquipiers pour être évacué à l'hôpital. Après 9 minutes d'intérruption et d'interrogation, le match va enfin reprendre dans une ambiance bien morne. Peyton Siva (16 points) va remotiver ses troupes pour reprendre le commandement du match après une série de fautes des Blue Devils. Les Cardinals repartiront aux vestiaires avec 3 points d'avance et le coeur lourd après la blessure de leur camarade. 

 

dm_130331_ncb_louisville_duke_highlight.jpg

C'est surmotivés que l'on retrouve des Cards en début de seconde période qui vont creuser l'écart pour compter 13 points d'avance à 10 minutes du terme. Les Blue Devils vont peu à peu sombrer offensivement pour finalement accuser un retard insurmontable et s'incliner. 22 points sépareront finalement Louisville et Duke. Les effusions de joie seront mitigées au buzzer et c'est avec les larmes aux yeux que se présentera le coach Rick Pitino au micro de CBS. "Nous avons gagnés pour lui ce soir". C'est bien évidemment l'état de santé de Kevin Ware qui sera au centre de toutes les attentions. Mason Plumlee termine lui sa carrière à Duke avec un bonne ligne de stats ce soir (17 points 12 rebonds), et un titre national en 2010. Petite déception pour Seth Curry qui était en pleine bourre ces dernières semaines et qui ne terminera qu'avec 12 points. Russ Smith (23 points) et compagnie auront bien mérité leur ticket pour le Final-Four, le deuxième de suite.

 

 

 

Retour Ă  l'accueil