big3boston.jpg

 

Le match de ce soir entre les Celtics et les Sixers à comme un goût de déjà-vu. Les années 80 et 90 ont longtemps proposé cette affiche entre ces deux franchises, proches géographiquement avec des joueurs de légende et le duel Larry Bird face à Julius Erving.

 

Cette année, les deux franchises se sont livrés une bataille très défensive. Les Sixers pratiquent un basket très collectif à l'inverse des Celtics qui distribuent les rôles à chacun. 

 

bigfour.jpg

 

Les Celtics ont gagné en expérience depuis l'arrivée de Ray Allen et Kevin Garnett en 2007. Deux finales NBA dont un titre en 2008, deux demi-finales de conférence, et 5 Game 7 disputés dont 3 remportés avec succès. En face les Sixers n'avaient jamais dépassé le stade du premier tour depuis 2005. Cette année ils ont réussi l'exploit de battre le leader de l'Est au premier tour et vont livrer un dernier assaut dans le Game 7 ce soir à Boston.

 

celticsbig3.jpg

 

Doug Collins peut-être fier du parcours de ses joueurs et ce dernier compte bien bouleverser les pronostics en jouant sur la fougue et la jeunesse de son équipe, comme il l'explique sur Phillyburbs.com.

 

144763028_crop_650x440.jpg

 

"Je pense que la jeunesse est bon sur beaucoup de points. Je ne pense pas que les jeunes aient peur. Ils n'ont pas vécu assez longtemps pour ressentir cela. J'ai dit à mes joueurs "allez-y les gars, jouaient votre basket, montrer qui vous êtes". Je ne pense pas que nous soyons effrayé. Je ne l'ai pas ressenti chez mes joueurs. Je suis convaincu que nous pouvons remporter ce match."

 

 

Elton Brand qui fait figure de vétéran à Philadelphie confirme que la jeunesse est un atout pour les Sixers face aux vieux Bostoniens.

 

143965131_crop_650x440.jpg

 

"Je ne connais pas l'état d'esprit de nos jeunes joueurs, mais ils sont prêts à jouer. Il n'ont pas peur de ce moment là. C'est excellent pour notre équipe. Je ne suis pas trop optimiste, je suis juste confiant."

 

 

Le jeune meneur Jrue Holiday se montre également impatient d'en découdre avec les Celtics ce soir :

 

"Cela va être génial. Nous allons réussir cela. C'est bon de savoir que c'est un peu le monde entier contre nous. En grandissant on voit ces playoffs et ces séries historiques et se dire que l'on va jouer une de ces séries, c'est très excitant. Nous avons travaillé dur pour vivre ces moments là."

 

 

Les Sixers avaient déjà réussi l'exploit de battre Boston à domicile lors du Game 2, 82-81. Mais depuis le départ de Syracuse pour Philadelphie en 1963, les Sixers n'ont remporté qu'une victoire sur 6 lorsque la septième manche se jouait à l'extérieur. 

 

 

De plus dans l'histoire de la NBA, l'équipe qui reçoit le Game 7 à 79,6 % de chance de remporter la série. Mais ce ne sont que des statistiques, puisque les Celtics avaient perdu le Game 7 à domicile en demi-finale de conférence face au Magic en 2009. Qui de l'expérience ou de la jeunesse aura le dernier mot ? Réponse ce soir à Boston.

 

 

 

 

Retour à l'accueil