13336_big.jpg

Grâce à des éclairs de Russell Westbrook, une bonne défense sur les intérieurs adverses, Kevin Durant et les siens ont battu les Lakers 106-90. Ils remportent la série 4-1. Oklahoma City défiera San Antonio en finale de conférence.

 

 

Comme il y a un an, la route des Lakers en playoffs s'arrête en demi-finale de conférence (défaite 4-0 face à Dallas en 2011). Et comme il y a un an, le Thunder est de retour en finale de conférence (où il avait chuté 4-1 face à Dallas).

 

Les Lakers ont souvent été dans le coup face à OKC, mais leur adversaire s'est toujours montré plus efficace dans le money-time. «Oklahoma City a fait un sacré boulot durant toute la série», a reconnu le coach de L.A. Mike Brown.

 

Cette nuit encore L.A. est longtemps resté dans la course pour la victoire. Grâce à un homme, Kobe Bryant, auteur de 42 points à 18/33 avec 5 rebonds. Pour le soutenir, Pau Gasol a sorti un double-double avec 14 points (à 5/14) et 16 rebonds. Mais le domaine du rebond fut justement l'une des clés du match, et OKC remporta cette bataille 51-35. Andrew Bynum a ainsi été limité à 4 prises (et à 10 points à 4/10).

 

Le blitz du Thunder

L.A. menait 70-66 dans le milieu du troisième quart mais OKC a ensuite passé un 27-7 pour se détacher, 93-77. Russell Westbrook a inscrit 10 points sur la période, il a terminé à 28 points à 12/25 et 4 passes. 

 

kobe-bryant

 

 

«Le match était sous contrôle mais cette équipe est très explosive, d'un coup elle peut vous passer un 8-0», reconnut Kobe Bryant, qui a parlé de blitz au début du quatrième quart (commencé par un 10-0 pour OKC).

 

Derrière Westbrook, Kevin Durant a totalisé 25 points à 9/21, 10 rebonds et 4 passes, James Harden 17 points à 6/10, 8 rebonds, 4 passes. Le sixième homme est le symbole de l'un des atouts utilisés par OKC : le banc. Celui du Thunder a marqué 35 points, contre 5 pour celui des Lakers.

 

durantjam.jpg

 

Pour OKC, il s'agit désormais de préparer la finale de l'Ouest face à San Antonio, avec le match 1 dans le Texas dès dimanche. «Nous sommes de retour là où nous étions l'année dernière et maintenant nous devons réussir le bond suivant», commente Kevin Durant.

 

 

 

 

Source: BasketNews.net

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil