Billy-Hunter-encourages-players-to-go-overseas-NBA-Labour-D.jpg

 

Le syndicat des joueurs (NBPA) n’a t-il pas fini de faire parler de lui? Apparement non. Billy Hunter et ses gouailles auraient mal pris l’annonce de la ligue de pénaliser financièrement les floppers. Alors que les joueurs semblent avoir pris positivement la nouvelle, estimant que les tricheurs seraient enfin montrés du doigt (Caron Butler hier soir par exemple), leur syndicat n’est pas sur la même ligne.

 

Cette réaction peut paraître logique quand on sait que le rôle de l’union est de protéger les joueurs et leur argent. David Stern avait réuni une comission sur les changements que la ligue pourrait apporter aux règles du jeu cette saison. Une fois votés par les propriétaires, les changements sont devenus aussitôt effectifs. Billy Hunter ou aucun autre membre de l’union n’a été contacté pendant ce processus unilatéral. Voici le communqiué officiel de Billy Hunter:

 

“La NBA n’a pas la permission de prendre une décision de discipline économique contre les joueurs de manière unilatérale, sans négociations avec le syndicat des joueurs. Nous croyons que toute pénalité financière de ce type est inappropriée, surtout quand on prend en compte le fait qu’aucune mesure de ce type n’a déjà été prise dans notre sport ou même un autre sport. Nous utiliserons les moyens légaux nécessaires pour aller à l’encontre de cette arbitrage réactionnaire du comissionaire de la NBA. »

 

Si l’explication est claire, le syndicat des joueurs devrait se rendre compte, tôt ou tard, que ces mesures sont également favorables aux joueurs. Les spectateurs et surtout les téléspectateurs se sont régulièrement pleins durant les playoffs l’an passé de la multiplication des actes de flopping. L’image des joueurs, et de la ligue, ne peut qu’être détériorée par un tel phénomène.

 

Que ce soit des joueurs des Clippers hier soir lors d’un scrimmage ouvert au public ou les joueurs des Lakers à la fin de leur entrainement mercredi, cette annonce a été prise de manière positive. Voici les réactions de Kobe Bryant et Metta World Peace à ce sujet:

 

“Le flopping….c’est crétin. On a l’habitude maintenant. Vlade (Divac) fût l’un des pionniers lors de cette série de playoffs face à Shaq au début des années 2000. J’aimerais vraiment voir si cela va avoir un impact sur le jeu. En FIBA tu te prends une technique en cas de flopping. J’aime ces nouvelle règles..”

 

Metta World Peace:

 

“Dans les années 80 il n’y avait pas de flopping. C’est vraiment ennuyeux et injuste pour les joueurs qui ont travaillé sur leur corps pendant tant d’années et sont devenus plus forts. Ce n’est pas juste. Le flopping est stupide, ce n’est pas du basket. Je me demande qui a pu apprendre ça aux joueurs »

 

 

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil