kobe-bryant-84.png

 

Cet été, il n’y a pas que l’effectif qui a bougé du côté des Lakers. En effet, Mike Brown a rajouté à son staff Eddie Jordan, adepte de la Princeton Offense. Après avoir tenté vainement de l’inculquer aux 76ers avant de se faire limoger en cours de saison 2009-10, le nouvel assistant des pourpre et or disposera de l’effectif rêvé pour mettre en place ses systèmes, dans cette attaque qui demande beaucoup de discipline, de mouvement et de passes back-door.

 

De plus, selon le twitter de Mike Trudell, reporter pour les Lakers, Kobe Bryant aurait déjà bûché cette attaque durant l’été.

 

Kobe Bryant has already had a few meetings w/Brown & Jordan about the Princeton. Jordan said he’d literally already picked it up in advance.

 

— Mike Trudell (@LakersReporter) Septembre 17, 2012

 

« Kobe Bryant a déjà pu rencontrer Mike Brown et Eddie Jordan à propos de la Princeton Offense. Jordan nous a dit qu’il avait déjà de l’avance (ndlr: dans la compréhension des systèmes). »

 

Proche de l’attaque en triangle, la Princeton Offense pourrait être le système rêvé pour un joueur comme Kobe Bryant. Dans cette attaque qui demande une bonne lecture de la défense, le QI basket de Kobe pourrait être une arme très importante.

 

De plus, il était notable que lors de la saison dernière, le jeu des Lakers dans les 4e quart-temps serrés était beaucoup trop prévisible et stéréotypé. En effet, beaucoup d’actions reposaient essentiellement sur une isolation de Kobe Bryant, qui, malgré tout son talent ne pouvait pas marquer tous les shoots décisifs, sans l’aide de ses coéquipiers.

 

D’après le site nesn.com, Kobe Bryant a même pu s’exprimer sur la Princeton Offense au mois d’août dernier.

 

« D’après mon expérience, ces principes : faire bouger la balle, couper fréquemment en ligne de fond et impliquer tout le mode, sont des éléments clés dans la conquête d’un titre. »

 

Avec les différentes options offensives que pourront avoir les Lakers l’an prochain, la Princeton Offense pourrait changer la donne et apporter diverses solutions. Effectivement, avec une meilleure structure de l’attaque, Kobe pourrait avoir de meilleures positions de shoots, car la défense ne pourra pas laisser trop souvent Dwight Howard et Pau Gasol seuls dans la raquette, sous peine de sanction immédiate. L’Espagnol pourra, aux côtés de D12, retrouver un véritable rôle de power forward, qu’il n’avait plus vraiment l’an dernier. Il retrouverait ainsi les positions qu’il affectionne au poste, et participerait ainsi activement au scoring.

 

On peut néanmoins se demander quel sera le rôle exact de Steve Nash. Dans cette attaque, le meneur de jeu n’est pas le joueur qui crée tout. Les responsabilités sont partagées. Il devra ainsi s’adapter au jeu de Kobe Bryant qui apprécie particulièrement tenir la balle. Cependant, l’inquiétude ne doit pas être énorme. Effectivement, la vision de jeu de Nash, ainsi que ses qualités de passeur pourraient aisément lui donner l’occasion de briller aussi.

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil