042111-4pmET-Kevin-Love-FOX-FLASH-PI_20110421151357346_660_.JPG

 

Âgé seulement de 24 ans, Kevin Love peut déja se targuer d’avoir été membre de l’équipe américaine championne du monde en 2010, championne olympique en 2012. Il a aussi été 2 fois All-Star, après des performances exceptionnelles la saison précédente : plus grand nombre de double-doubles (48), 2e meilleur rebondeur (13,3 par match) et 4e meilleur scoreur (26 points).

 

Cependant, il y a une ombre au tableau : Kevin Love n’a jamais disputé un match de playoff.

 

En 4 saisons à Minnesota, Kevin Love n’a jamais eu la moindre odeur des playoffs. Pire, les Timberwolves ont toujours fini dernier de la division nord-ouest ! Mais les choses pourraient changer cette saison, grâce à un effectif plus talentueux et plus complet.

 

« Ce sera une surprise pour moi si nous ne franchissions pas un pallier cette année et n’allions pas en playoffs » a déclaré Kevin Love au Portland Tribune.

 

Durant l’intersaison, David Kahn, GM des Timberwolves, s’est appuyé sur les joueurs de la saison 2010-11 – Love, Rubio, Pekovic, Barea, Ridnour, Johnson, Williams – tout en attirant des agents libres de qualité, à la fois expériementé et jeune – Roy, Kirilenko, Stiemsma et Shved.

 

« On a une chance d’être très bon. On espère que Brandon Roy restera en bonne santé. Kirilenko est un renfort important. Shved va être une belle affaire. »

 

Kevin Love n’a aucun doute sur l’impact des 2 recrues phares, Brandon Roy et Andrei Kirilenko.

 

« On aura une puissance de feux plus importante. Brandon et Andrei aideront sur le court et dans les vestiaires. Le travail de Coach Adelman sera beaucoup plus facile. »

 

La saison précédente, les Timberwolves présentaient un bilan de 21 victoires pour 19 défaites avant la blessure de Ricky Rubio. Son retour, prévu avant Noël, est très attendu par le joueur passé par UCLA.

 

« Si tout s’assemble, si Ricky revient en pleine forme, nous allons être une force qu’il faudra prendre en compte. »

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil